Une seule vie pour servir le Seigneur


“Souviens-toi de ton Créateur dans les jours de ta jeunesse, avant que soient venus les jours mauvais, et avant qu’arrivent les années dont tu diras : Je n’y prends point de plaisir”. Ecclésiaste 12. 1

« Tout ce que vous faites, faites-le de tout votre coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes » La Bible, Colossiens 3:23

« Nous n’avons qu’une seule vie à vivre ». Cette évidence implique tout d’abord que c’est dans cette vie que nous devons préparer notre avenir éternel. Mais avons-nous aussi pesé tout ce que cette phrase comporte de sérieux pour un enfant de Dieu, pour un racheté du Seigneur ?

En effet, quand nous arrivons à la fin de notre vie, pas de possibilité de recommencer notre carrière chrétienne si nous avons négligé de servir le Seigneur ! Alors, quelle amertume et quels regrets ressentent beaucoup de croyants en faisant le bilan des années passées ! Tous ne l’expriment pas, mais ils sont nombreux à regretter d’avoir irrémédiablement gaspillé leur vie quand ils se souviennent de leur peu d’intérêt pour les choses de Dieu.

Le Seigneur ne confie pas les mêmes services à chacun. Il les distribue souverainement à qui Il veut, mais toujours à celui qui vit avec Lui et cherche avec prière à le servir. Tous n’ont pas un service de premier plan, mais chacun a, au minimum, le devoir d’être un témoin fidèle là où il se trouve. Chacun reçoit aussi un service pour le développement de l’Église, le corps de Christ. Il ne s’agit pas d’une tâche que nous devons accomplir sous la contrainte, mais d’une mission que le Seigneur nous demande de remplir avec joie pour Lui, aujourd’hui et tous les jours suivants, jusqu’à son retour.

Laisserons-nous passer les journées, les mois, les années, davantage préoccupés de satisfaire nos besoins matériels que de répondre aux appels de notre Sauveur à le suivre et à le servir ?

Nous disons à ceux qui ne sont pas convertis : « Aujourd’hui est encore un jour de grâce, demain il sera peut-être trop tard pour venir au Seigneur. Croyez en lui aujourd’hui ! ».

Quant à moi, racheté du Seigneur, je dois prendre conscience de ce que mon Sauveur attend de moi : que je vive pour Lui aujourd’hui. Je peux alors, avec le secours de sa grâce, m’engager dans le sentier de l’obéissance, par amour pour Lui.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.