Les « clins d’oeil » de Dieu


“Dieu m’a envoyé devant vous pour vous conserver de reste sur la terre, et pour vous conserver la vie par une grande délivrance. Et maintenant, ce n’est pas vous qui m’avez envoyé ici, mais c’est Dieu ; et il m’a établi père du Pharaon, et seigneur de toute sa maison, et gouverneur sur tout le pays d’Égypte”. Genèse 45. 7, 8

À quatre reprises, Joseph déclare que Dieu a conduit toutes choses dans sa vie. Il aurait eu pourtant des raisons de penser que Dieu ne s’occupait pas de lui et qu’il l’abandonnait à ses seules ressources. Ses frères le menacent de mort, le vendent comme esclave. En Égypte, son employeur le jette injustement en prison. Le chef des échansons, à qui il a révélé la signification d’un songe, oublie de parler en sa faveur au Pharaon lorsqu’il est réhabilité à la cour. Mais Joseph ne s’attarde pas sur le passé. Tourné vers l’avenir, il sert Dieu de son mieux, jour après jour, là où il se trouve.

Vu sa vie exemplaire, on ne peut pas douter que Joseph sait que Dieu est avec lui, quelles que soient les circonstances. Et l’Éternel entoure son serviteur de témoignages de sa bonté. Certains appellent ces signes, que d’autres ne voient pas ou ne comprennent pas, des « clins d’oeil » de Dieu. Ces signes encouragent ceux qui passent par l’épreuve, comme Joseph :

– À l’âge de dix-sept ans, Joseph fait deux rêves où Dieu lui révèle les secrets de son glorieux avenir.
– Haï de ses frères, Joseph échappe à la mort quand ils le vendent à des Ismaélites qui passent juste à ce moment-là.
– En Égypte, Potiphar l’établit comme intendant sur sa maison et lui confie la gestion de ses biens. Quel esclave pouvait espérer une telle position, sinon par l’intervention de Dieu ?
– Dans la tour des prisonniers du roi où Potiphar l’a fait jeter, Joseph reçoit du chef des gardes la mission de gérer tout ce qui s’y fait. Là encore, ce changement inespéré de situation vient de l’Éternel.

On peut multiplier les exemples tout au long de la vie de Joseph.

Savons-nous aussi discerner dans nos vies ces « clins d’oeil » de Dieu, ces marques de son amour et de sa grâce ? Ils nous aident à regarder en avant et à ne pas désespérer. Même si nous ne les discernons pas toujours, sachons que nous sommes dans la faveur de Dieu et qu’il dirige toutes choses pour notre « vrai » bien.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les « clins d’oeil » de Dieu

  1. Oui !

    Avec ma petite compréhension je peux dire que l’Amour de Dieu est incommensurable pour nous et que nous nous perdons des fois où nous manquons de discerner ses œuvres.

    Big kiss!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.