Quand la terre tremble, ou tremblera…


“Il y eut… un grand tremblement de terre, un tremblement de terre tel qu’il n’y en a jamais eu d’aussi grand depuis que l’homme est sur la terre… Toute île s’enfuit, il ne se trouva plus de montagnes”. Apocalypse 16. 18-20

(Jésus dit:) « Le ciel et la terre disparaîtront, tandis que mes paroles ne disparaîtront jamais. » La Bible, Matthieu 24:35

En mars 2011 au Japon, le violent séisme suivi d’un raz-de-marée dévastateur a certainement marqué nos esprits, d’autant qu’il a occasionné un très grave accident nucléaire dont les conséquences durent encore.

Plus de 9 degrés sur l’échelle de Richter permet d’affirmer que ce séisme est l’un des plus importants observés de mémoire d’homme (d’après les scientifiques, pour l’Asie du sud-est, le plus fort séisme auparavant enregistré avait été de 9,2). D’autres mesures par satellite ont permis de constater un déplacement des terres de plusieurs dizaines de centimètres, et la secousse a fait osciller la planète un instant sur son axe.

Nous sommes donc sur une planète fragile, c’est vrai, mais en même temps, elle garde son équilibre par la puissance de Dieu. Non, Dieu n’a pas perdu le contrôle de sa création: toutes choses sont soutenues par la parole de la puissance de son Fils, lui qui est avant tout et par qui tout subsiste (Hébreux 1. 3; Colossiens 1. 17).

Qui voudrait contester la manière par laquelle Dieu trouve bon de gérer la planète, ou d’interpeller les hommes? Il le fait de différentes façons, “Dieu est plus grand que l’homme… d’aucune de ses actions il ne rend compte”, dit Élihu à Job (Job 33. 12, 13).

Dieu a prévu des bouleversements beaucoup plus grands aux jours des jugements apocalyptiques. Ils seront d’une ampleur que l’homme n’aura jamais connue (verset du jour). Les croyants auront été auparavant enlevés pour être dans sa présence, mais nous ne devons pas oublier de rappeler aux hommes que le temps actuel est précieux, car c’est le temps de la grâce et du salut pour beaucoup qui sont encore sans relation avec le Créateur qui est aussi le Sauveur.

La connaissance de ces événements à venir entraîne une attitude toute pratique pour le chrétien: “Toutes ces choses devant donc se dissoudre, quelles gens devriez-vous être en sainte conduite et en piété… appliquez-vous à être trouvés sans tache et irréprochables devant Lui, en paix. Et estimez que la patience de notre Seigneur est salut” (2 Pierre 3. 11-15).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s