Le Père


“Jésus leur disait (aux Juifs): En vérité, en vérité, je vous dis: Le Fils ne peut rien faire de lui-même, sinon ce qu’il voit faire au Père; car quoi que celui-ci fasse, le Fils lui aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils”.   Jean 5. 19, 20

« Tout bienfait et tout don parfait viennent d’en haut; ils descendent du Père des lumières, en qui il n’y a ni changement ni l’ombre d’une variation. » la Bible, Jacques 1:17

Le Père trouve ses délices en son Fils et le Fils jouit de toute éternité des délices de la communion la plus intime avec son Père. Il en est de même lorsqu’il vient sur cette terre et qu’il vit, parfaitement homme au milieu des hommes.

En effet, pour faire connaître le Père aux hommes, le Fils de Dieu devient comme l’un de nous, à part le péché: “Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître” (Jean 1. 18).

Encore jeune enfant, il déclare: “Ne saviez-vous pas qu’il me faut être aux affaires de mon Père?” (Luc 2. 49). Souvent, au cours de son ministère public, nous l’entendons introduire ce nom de “Père”! Il parle de la volonté de son Père; il dévoile la grâce et l’amour de son Père envers les plus petits; il parle de ce qu’il a vu chez son Père; il honore son Père en obéissant, et son Père le glorifie; il n’agit qu’avec son Père; il reçoit tout de son Père et se réjouit d’aller vers Lui, dans sa maison.

À Gethsémané, la croix est devant lui, terrifiante, et c’est à son Père qu’il demande s’il est possible que cette coupe de souffrance passe loin de lui. Mais dans sa parfaite unité de pensée avec lui, il ajoute: “que ta volonté soit faite” (Matthieu 26. 39-42).

Il subit les trois heures d’abandon durant lesquelles la face de son Dieu lui est voilée, mais dès que la coupe est bue, il retrouve intacte sa relation avec son Père disant: “Père! entre tes mains, je remets mon esprit” (Luc 23. 46).

Lors de sa première manifestation à Marie après sa résurrection, le Seigneur fait comprendre aux siens qu’ils sont introduits dans la même relation que Lui avec son Père et son Dieu: “Je monte vers mon Père et votre Père…” (Jean 20. 17).

Quel bonheur d’avoir ainsi, dès maintenant et pour toujours, une relation filiale avec Dieu, d’avoir pour Père, le Père de notre Seigneur Jésus Christ et de nous sentir parfaitement aimés de Lui!

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s