Connaître et pratiquer


“Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les prophètes: je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir; car, en vérité, je vous le dis: Jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, un seul iota ou un seul trait de lettre ne passera pas de la Loi, que tout ne soit réalisé”.   Matthieu 5. 17, 18

(Jésus dit): »Dans les écrits des prophètes, vous pouvez lire cette parole: Dieu les instruira tous. Tout homme qui écoute la voix du Père et qui se laisse instruire par Lui vient à moi. » La Bible, Jean 6:45

Avant d’enseigner à ses disciples les bases sur lesquelles ils doivent établir et maintenir des relations avec les autres, le Seigneur confirme fermement l’importance de “la Loi et des prophètes”, c’est-à-dire des Saintes Écritures.

Certes, il introduit un nouvel ordre de choses: le royaume des cieux. Mais cela ne change rien à la Parole de Dieu, immuable et permanente. Au contraire, le Seigneur va accomplir la Loi, non pas dans ses prescriptions formelles, mais pleinement et entièrement dans son esprit et son sens le plus profond, dans son essence même: aimer Dieu et le prochain (Matthieu 22. 34-40).

Et de fait, en suivant Jésus tout au long de son service ici-bas, les disciples peuvent voir et, pour ainsi dire, toucher du doigt comment il accomplit la Loi. Il est entièrement dévoué par amour à la volonté de son Père et, en même temps, toujours plein de compassion pour tous les gens qu’il rencontre ou avec lesquels il vit. Pour tous, il est parfaitement le sel et la lumière.

Par son exemple, il nous indique à la fois la condition pour être le sel et la lumière des hommes et la manière de l’être réellement: connaître et pratiquer la Parole de Dieu.

Nous sommes reconnaissants de ce que Dieu ne nous laisse pas à nos propres appréciations de ce qu’il convient de faire, ni à des systèmes de pensée philosophiques ou moralistes élaborés par les hommes. Nous avons dans sa Parole une base solide d’enseignement de ses pensées (2 Timothée 3. 16, 17).

Le Seigneur insiste sur la nécessité de garder toute la Parole sans rien en retrancher et de ne pas privilégier des commandements qui nous donneraient un air de piété et de sainteté auprès des autres (Colossiens 2. 20-23). Il nous invite ainsi à ne pas nous contenter d’apparences, mais à aimer en action et en vérité (1 Jean 3. 18). En tout Il est notre parfait modèle.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s