Accroche-toi au rocher!


“La bouche du juste est une fontaine de vie”. Proverbes 10. 11

« Car l’Eternel est bon: sa bonté dure éternellement, et sa fidélité de génération en génération. » la Bible, Psaume 100:5

Une dame chrétienne raconte:
«Petite fille, j’étais un jour à côté de mon père, ma main dans la sienne, et j’ai entendu la personne qui nous accom-pagnait lui dire: Sur son lit de mort, mon père m’a dit: Paul, accroche-toi au rocher. Ce témoignage s’est imprimé dans mon esprit d’enfant, et m’a suivi toute ma vie».

Devant un tel témoignage, nous ne pouvons pas éviter une question importante: dans des moments critiques de notre vie, est-ce que nos enfants et nos petits enfants entendent des paroles de foi? Y a-t-il dans nos bouches “les paroles des sages (qui) sont comme des aiguillons, et les recueils, comme des clous enfoncés” (Ecclésiaste 12. 11) dans l’esprit et dans le cœur des jeunes?

Même très jeune, Moïse semble avoir appris, de la part de sa mère, le respect de Dieu qui a été déterminant dans sa vie (Exodes 2). Il en est de même du roi Lemuel (Proverbes 31).

David, jeune berger, a été touché par les paroles et par les gestes de Samuel versant sur sa tête, de la part de l’Éternel, la corne d’huile (1 Samuel 16). Il reviendra chez lui dans l’adversité (1 Samuel 19. 18).

Combien le jeune Élisée a dû être impressionné par la foi du vieux prophète Élie fendant les eaux du Jourdain avec son manteau, et aussi par ses enseignements, alors qu’ils marchaient et parlaient ensemble (2 Rois 2)! Toute la carrière d’Élisée en a certainement porté l’empreinte.

Timothée avait observé la foi de sa mère et de sa grand-mère (2 Timothée 1. 5); il avait vu cette même foi en Paul: “Mais toi, tu as pleinement compris ma doctrine, ma conduite, mon but constant, ma foi, mon support, mon amour, ma patience, mes persécutions, mes souffrances, telles qu’elles me sont arrivées à Antioche, à Iconium, à Lystre, quelles persécutions j’ai endurées – et le Seigneur m’a délivré de toutes” (2 Timothée 3. 10-11).

La plupart d’entre nous, nous avons été en contact avec des hommes et des femmes dont les œuvres et les paroles manifestaient leur foi en Dieu. Cette foi fondée sur la Bible, Parole de Dieu, nous a marqués d’une façon durable. Quel était leur secret? Garder avec foi les yeux fixés sur Jésus qui est immuable dans son amour, sa fidélité, ses promesses… C’est cela s’accrocher au rocher.

Maintenant, parvenus dans la même position, sachons donner à la nouvelle génération la même empreinte spirituelle, en leur montrant que notre rocher, c’est Christ.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s