Ça suffit!


“Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ”. 1 Thessaloniciens 5. 9

"Ton trône, ô Dieu, est éternel. Le sceptre de ton règne est un sceptre de justice." La Bible, Psaumes 45:7

« Ton trône, ô Dieu, est éternel. Le sceptre de ton règne est un sceptre de justice. »
La Bible, Psaumes 45:7

Quand Dieu s’avance vers l’homme pour le rencontrer, il met en avant sa bonté et sa vérité: “la bonté et la vérité marchent devant ta face”. Mais si Dieu est bon, il est également juste: “La justice et le jugement sont les bases de ton trône” (Psaume 89. 14).

Nous aimons à parler de la bonté de Dieu, de son amour, de ses compassions, mais nous ne pouvons pas ignorer sa juste indignation contre tout ce qui offense sa nature: Dieu est saint et il s’irrite contre le mal.

L’évangile selon Jean, qui présente si éloquemment l’amour et la grâce de Dieu, parle également avec force de sa colère. En effet, le verset central: “Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle”, est suivi de près par cette mise en garde: “Qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui” (Jean 3. 16, 36).

Ma destinée éternelle dépend de mon comportement vis-à-vis du Fils de Dieu, Jésus-Christ. Si, par la foi, je le reçois, Dieu m’accorde la vie éternelle comme un don gratuit. Par contre, celui qui le rejette ne connaîtra jamais la vie éternelle. La colère de Dieu demeure sur lui.

L’homme, par sa rébellion envers Dieu, arme lui-même l’arc de la justice de Dieu contre lui. Sa colère est aujourd’hui contenue, car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés: “Il est patient… ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance” (2 Pierre 3. 9). Mais un jour, Dieu dira: «Ça suffit!». Sa colère éclatera. La flèche lâchée atteindra son but inexorablement “le jour où le Fils de l’homme sera révélé” (Luc 17. 30; voir aussi Romains 2. 5). “L’homme qui, étant souvent repris, roidit son cou, sera brisé subitement, et il n’y a pas de remède” (Proverbes 29.1).

À la question: “Comment échapperons-nous, si nous négligeons un si grand salut?”, l’Esprit Saint répond: “Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs” (Hébreux 2. 3; 3. 7(8)).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ça suffit!

  1. Diomande ghonet thierry decostaire dit :

    Dieu parle encore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.