Sexe, argent, pouvoir


“Tout ce qui est dans le monde — la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie — n’est pas du Père, mais est du monde”.  1 Jean 2. 16

1 Jean 2:16«Pour bien vendre, disait le responsable d’un hebdomadaire, il faut parler sexe, argent ou pouvoir.» C’est en effet sur ces thèmes-là que les journaux ou les émissions de télévision sont les plus appréciés. Ces trois piliers de la réussite médiatique ne sont pas sans analogie avec les trois aspects du monde relevés par l’apôtre Jean:

  • La convoitise de la chair” propose de trouver des satisfactions physiques en dehors du cadre prévu par Dieu le Créateur. Certains reportages font croire que nous pouvons aller au-delà de la morale chrétienne pour avoir accès à des plaisirs sexuels nouveaux. N’en croyons rien: la désillusion suit cette recherche effrénée d’un bonheur jamais atteint. Restons-en donc sagement à ce que Dieu nous propose dans sa Parole immuable: un bonheur réel à construire dans le cadre du mariage d’un homme et d’une femme.
  • La convoitise des yeux” met en avant tout ce que l’argent peut permettre d’acquérir. On propose des objets souvent inutiles, largement au-delà des capacités financières du lecteur ou de l’auditeur. Mais ils lui permettent de rêver à un bonheur qui serait lié à la possession du dernier gadget à la mode. On envie l’existence apparemment dorée que mènent les stars ou les présidents de grandes entreprises; on se passionne pour les histoires des grandes fortunes du passé ou du présent. Mais le Prédicateur qui, lui, avait pu goûter à toutes ces richesses, avertit dans son livre: “Celui qui aime l’argent n’est point rassasié par l’argent… Cela aussi est vanité” (Ecclésiaste 5. 10). Cultivons donc plutôt le contentement (1 Timothée 6. 6).
  • L’orgueil de la vie” fait penser à la soif de pouvoir dont les hommes publics font preuve dans tous les domaines: dans la vie politique, dans les entreprises… dans l’église aussi. Les «Diotrèphe», qui aiment à être les premiers (3 Jean), abondent. Souvenons-nous que, dans le peuple de Dieu, celui qui est grand, c’est celui qui sert les autres (Matthieu 20. 26-28).

Ne nous laissons donc pas tromper par les illusions présentées par le monde. Cherchons au contraire «ce qui est du Père», car “le monde s’en va, lui et sa convoitise, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement” (1 Jean 2. 17).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sexe, argent, pouvoir

  1. Louve dit :

    I really like to read your articles, that’s what we need to feed our souls in Christ when we are in the midst of temptations… God bless you!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s