Préserver la beauté


“Un homme de la maison de Lévi alla, et prit une fille de Lévi; et la femme conçut, et enfanta un fils; et elle vit qu’il était beau; et elle le cacha trois mois”. Exode 2. 1, 2

Psaume 71:8Étienne, retraçant devant les chefs religieux juifs l’histoire du peuple d’Israël, commente ainsi la naissance de Moïse: “Moïse… était divinement beau” (litt. «beau à Dieu») (Actes 7. 20). Pensons un peu à cette mère qui vient d’accoucher d’un garçon; quelle tempête dans ses pensées! Elle connaît la sentence royale: “Tout fils qui naîtra, jetez-le dans le fleuve!” (Exode 1. 22). Dans ce moment très difficile, sa foi se redresse et compte sur Dieu!
La mère de Moïse désobéit à l’ordre du pharaon. Elle préserve la vie de son fils et conserve ce qui est beau aux yeux de Dieu; pendant trois mois elle cache son enfant (Exode 2. 2). Le père et la mère sont associés dans cette entreprise difficile: “Par la foi, Moïse, après sa naissance, fut caché trois mois par ses parents, parce qu’ils virent que l’enfant était beau, et ils ne craignirent pas l’ordonnance du roi” (Hébreux 11. 23).

Tous les chrétiens sont beaux aux yeux de Dieu, car revêtus de la beauté de Christ; il faut préserver cette beauté chez les jeunes qui risquent de subir l’influence du monde et les ruses de Satan.

Quand elle ne peut plus garder son enfant chez elle, la mère de Moïse le cache dans un coffret de jonc enduit de bitume et de poix, et le met sur le bord du Nil dans lequel le pharaon a ordonné de jeter les petits garçons. Bien qu’elle sache qu’il est condamné à mort, elle attend avec foi la délivrance de l’Éternel. Pour nous, c’est une figure du salut de Dieu qui est venu par Jésus Christ.
Par des voies providentielles et en réponse à sa foi, elle reprendra son fils et l’allaitera. Non seulement ce qui est beau aux yeux de Dieu doit être préservé, mais cette vie doit se développer grâce à une nourriture appropriée.

Ayons cette affection maternelle pour les jeunes (voir 1 Thessaloniciens 2. 7, 8). Ayons le souci du développement spirituel et moral de nos enfants. S’il en est ainsi, l’âme des jeunes chrétiens s’embellira par la grâce de Dieu et ils deviendront des serviteurs comme Moïse!

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Préserver la beauté

  1. pepscafe dit :

    Excellent ! Merci. Regardons, en effet, combien « nos enfants sont beaux », et « beaux aux yeux de Dieu ». De quoi nous motiver pour réfléchir aux enjeux éducatifs : quelle éducation « durable », pertinente, pleine de sens pour mon enfant ? Une éducation avec Christ et Sa Parole au centre !

    Fraternellement,
    Pep’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s