Jésus passe


“Jésus qui était de Nazareth,… Dieu l’a oint de l’Esprit Saint et de puissance, lui qui a passé de lieu en lieu, faisant du bien…” Actes 10. 38

« Le lendemain, Jean était encore là, avec deux de ses disciples; et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit: Voilà l’Agneau de Dieu. Les deux disciples l’entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Jésus. » La Bible, Jean 1:35-37

Jésus a passé de village en village, de maison en maison, pour faire du bien. Il a guéri, rassuré, appelé…

Suivons-le dans l’évangile selon Matthieu (lire Matthieu 8. 18 à 9. 9). Jésus prend l’initiative: “Il commanda de passer à l’autre rive”. Il monte avec ses disciples dans la barque et la tempête se lève. Il ne promet pas des circonstances faciles, mais il veut partager les difficultés avec nous et nous faire prendre conscience de la grandeur de sa personne. Quand il n’y a plus d’espoir, il est là: “Seigneur, sauve-nous! nous périssons… et il se fit un grand calme”; il sauve et donne la paix.

Jésus débarque dans le pays des Gergéséniens et rencontre deux démoniaques très violents qui sèment la terreur “au point que personne ne pouvait passer par ce chemin-là”. Certains traversent de telles épreuves qu’il est impossible de les aider, sinon par la prière. Jésus qui les aime peut seul les délivrer. Ensuite, il rebrousse chemin pour secourir un paralysé: son âme a un prix qui justifie le détour du Seigneur. Il répond à sa foi et à celle de ses amis qui l’ont amené à lui en passant par le toit: “Bon courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés”. Cette rencontre transforme non seulement sa vie, mais aussi celle d’autres personnes qui se mettent à glorifier Dieu.

Jésus, passant plus loin, vit un homme nommé Matthieu… il lui dit: Suis-moi. Il se leva et le suivit”. Deux mots venant de la bouche de Jésus et la vie de Matthieu est transformée. Sommes-nous prêts à suivre le Seigneur aussi spontanément que Matthieu?

Lors de son dernier voyage qui le mène de Jéricho à Jérusalem, Jésus est ému de compassion envers des aveugles qui avaient appris qu’il “passait” (Matthieu 20. 29-34). Il touche leurs yeux… ils sont guéris et le suivent. Personne ne suit aveuglément Jésus. Il ouvre d’abord les yeux, et ainsi il attire leurs cœurs à lui. Les deux hommes, reconnaissants, suivent désormais celui qui les a guéris. Sans doute ont-ils appris à mieux le connaître, ce qui est une grâce qui s’ajoute à leur guérison.

Jésus passe encore aujourd’hui dans la vie des humains, par une rencontre particulière, par un verset biblique entendu, par une difficulté inattendue. Quel accueil lui réservons-nous?

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s