Affronter la souffrance. Jour 6/7


carré-bleu6

« Mes frères, quand vous passez par toutes sortes d’épreuves, considérez-vous comme heureux. Car vous le savez : la mise à l’épreuve de votre foi produit l’endurance. Mais il faut que votre endurance aille jusqu’au bout de ce qu’elle peut faire pour que vous parveniez à l’état d’adultes et soyez pleins de force, des hommes auxquels il ne manque rien. » (Jaques 1.2)

Les souffrances ne devraient pas toutes être évitées. Ce n’est qu’au travers de certaines douleurs que nous pouvons accéder à la maturité. Un bébé doit traverser les douleurs quand il fait ses dents avant de manger la nourriture solide. C’est au travers de quelques maladies de l’enfance que le système immunitaire devient fort. Jésus lui-même a été qualifié par la souffrance pour être l’auteur de notre salut  (Hébreux 2.10). Si nous arrivons à voir le dessein de Dieu dans certaines de nos souffrances – un dessein de croissance – nous pouvons lui exprimer notre confiance en le remerciant déjà du bien qui en découlera.

M. R.

Jour 7 →

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe. Contact

Cet article, publié dans La souffrance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Affronter la souffrance. Jour 6/7

  1. Bien sûr la souffrance existe, mais il est des moments où elle est insupportable, et la persévérance en prend un coup…… La tentation est forte. Qu’en pensez-vous ?

  2. Bien sûr, il ne faut pas occulter la souffrance, mais il est des moments où trop, c’est trop, et le découragement peut prendre. La petite Thérèse n’a-t-elle pas dit de ne llaisser aucun médicament auprès d’un malade ??????

  3. je pense que celui qui ne vie pas une souffrance traverse son existence,elle devient insupportable quand nous nous confions aux hommes!JÉSUS seul a souffert ce qu’un homme ne peut supporter.la BILE nous enseigne de lui ressembler (notre sauveur) lui aussi a été tenté mais a triomphé car « rien est impossible a celui qui croit ».quelque soit la situation que nous vivons persévérons car « plus dure est la bataille, plus grande est la récompense ».JÉSUS nous l’a confirmé tout est fait pour la GLOIRE de DIEU

  4. Struyven dit :

    La souffrance pour la souffrance seule, est vide de sens. Elle ne prend tout son sens que lorsque soignés, elle continue à nous faire souffrir malgré tout. De là, vient naturellement le découragement. Pour moi, handicapée brutalement, j’ai de suite compris que le Seigneur avait besoin de moi, soit pour mon âme, soit dans un autre but car Il aime tout ses enfants. Vous ne me croirez peut-être pas mais je n’ai eu, à aucun instant, un moment de révolte. J’ai su que toute ma vie allait changer et pour ne pas que ma souffrance se perde, je l’offre continuellement à Dieu pour toutes les souffrances du monde. Je ne suis pas sainte, j’ai simplement une grande grâce. Un jour, priant devant mon crucifix, une idée m’est passée par la tête…….à l’arrière de la Croix, se trouve une place libre…….
    Tout concourt toujours à notre bien, alors acceptons avec humilité l’aide qui nous est donnée et qui est si difficile, devenir dépendant est très dur et porter jour après jour une souffrance est impossible à décrire. Je prie afin que rien ne vous soit donné qui dépasse vos forces. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage et de patience. Que Dieu vous bénisse.

  5. jeanne dit :

    bonjour je suis agé de 18ans et cela fais un bon moment que dans ma famille il se passe beaucoup de chose.D abord lainé de la famille de ma mere soufre d une maladie dont je ne pourais donner un nom il s’enferme ne parle presque a personne et affiche un comportement difficile a comprendre la 2eme victime c’est ma tante elle aussi soufre a peu pret de cette maladie mai chez elle c’est temporaire et on ce moment c’est ma mere elle fais des crises epileptiques alors qu’elle en a jamais soufert nous nous inquietons telement pour tout sa moi et mes frere on en soufre beaucoup car ses enfants sont encore tres petit je pris je jeune pour que le seigneur m’aide et aide ma famille a surmenté tout cela et que la guérison lui soit remi que le seigneur face justice et que le malin qui fai du mal a ma famille depuis un moment que Dieu le confende

  6. Ping : Affronter la souffrance. Jour 5/7 | www.la-Bible.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s