L’eau qui désaltère pour toujours


“Une femme de la Samarie vient pour puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire… La Samaritaine lui dit alors: Comment? Toi qui es Juif, tu me demandes à boire, à moi qui suis une Samaritaine? (Car les Juifs n’ont pas de relations avec les Samaritains.) Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive”. Jean 4.7-10

"Car auprès de Toi est la source de la vie; Par Ta lumière nous voyons la lumière." La Bible, Psaume 36:9 (10)

« Car auprès de Toi est la source de la vie; Par Ta lumière nous voyons la lumière. » La Bible,
Psaume 36:9 (10)

Qui est cet homme fatigué du chemin, assis au bord du puits de Sichar? C’est Jésus, le Fils de Dieu venu sur la terre dans un corps d’homme. Il traverse la Samarie dont les habitants sont méprisés par les Juifs. C’est alors qu’une femme samaritaine vient pour puiser de l’eau. Profond étonnement pour elle, voilà un homme, de plus un Juif qui, non seulement ne craint pas de l’aborder, mais s’abaisse à lui demander à boire! En effet, Jésus s’intéresse à ceux qu’il rencontre, sans distinction de race, de classe ou de sexe.

Cette femme vient puiser de l’eau dans ce puits creusé depuis des siècles. Dans ces contrées presque désertiques, la plupart du temps, l’eau d’un puits n’est guère appétissante. Plus ou moins stagnante, elle recueille toutes sortes d’impuretés. De plus, il faut la puiser à l’aide d’un seau. Quelle corvée pour cette femme de venir, dans la pleine chaleur du jour, pour remplir une cruche qui sera vite épuisée!

À cette femme, le Seigneur offre de l’eau vive, une eau pure qui satisfait les besoins profonds du cœur. Elle jaillit sans cesse et il suffit de la recueillir pour être désaltéré. Puis Jésus aide cette femme à discerner ses besoins affectifs: ses cinq maris ne lui ont apporté ni le bonheur ni la paix dont elle a une si grande soif. Probablement en est-il de même de l’homme avec lequel elle vit maintenant.

Jésus poursuit le dialogue avec elle et lui révèle qu’il est le Messie que les Samaritains, comme les Juifs, attendent. Cette révélation personnelle étanche sa soif spirituelle et la transforme.

Du coup, elle s’empresse de porter la bonne nouvelle aux gens du village. Ce faisant, elle réalise la parole du Seigneur: elle devient “une fontaine d’eau jaillissant en vie éternelle” (Jean 4. 14).

P. a. S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’eau qui désaltère pour toujours

  1. Liveson flower power dit :

    Yes j aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.