Vaincre la peur du manque


Jésus nous demande de ne pas nous faire de tels soucis – il sait bien que la peur du manque est l’une des peurs les plus répandues. Depuis que nos ancêtres ont dû quitter le jardin d’Eden, elle hante les descendants d’Adam. On la trouve chez les riches autant que chez les pauvres, ce qui montre qu’il ne s’agit pas simplement du fait d’avoir suffisamment pour vivre, il s’agit aussi de la dimension de la confiance. Mais pour ceux qui vivent dans l’Alliance avec Dieu, la peur du manque n’est plus une fatalité.  Elle peut être vaincue. Normalement, cela ne se fait pas une fois pour toutes ; il s’agit plutôt d’un processus d’apprentissage qui comprend plusieurs aspects :

  1. Apprendre à être content de ce que l’on a. L’apôtre Paul a dit : « J’ai appris à être satisfait de ma situation. Je sais vivre dans la pauvreté et je sais vivre dans l’abondance. » (Philippiens 4:10-11) Une telle attitude va à l’encontre du « toujours plus » qui nous est suggéré par de nombreuses sources (notamment la publicité !), mais pour ceux qui l’ont adoptée, elle est « une grande source de profit » (1 Timothée 6:6) – le profit étant de pouvoir mener une vie paisible, libérée de la course frénétique après le plus grand rendement, et concentrée sur ce qui compte vraiment.
  2. Apprendre à donner. Cela fait partie intégrante de toute vie chrétienne que de chercher le bien des autres. Ainsi, dans la vision biblique, le privilège de donner n’est pas limité aux riches qui en ont les moyens, mais s’étend à tous ceux qui sont animés par l’amour de leur prochain. Il est dit des chrétiens Macédoniens, que « leur joie débordante et leur pauvreté profonde les ont conduits à faire preuve d’une très grande générosité ». (2 Corinthiens 8:2) Plusieurs ont fait l’expérience que, lorsqu’ils donnaient plus, leurs soucis financiers diminuaient.  Si nous considérons la promesse de Dieu, cet effet apparemment paradoxal est cependant parfaitement logique. Lorsque nous nous occupons de ce qui est prioritaire pour Dieu, Il prend soin de nos besoins.
    (Matthieu 6:33)
  3. Méditer sur les promesses de Dieu. Une part non-négligeable de nos soucis est basée sur des mensonges – comme des craintes liées à des malheurs qui pourraient peut-être se produire, mais qui en fait n’auront pas lieu. Le fait de méditer sur les promesses de Dieu nous aide à renoncer à ces craintes imaginaires et à revenir à la réalité. Et même là où nos soucis sont basés sur des faits réels, les promesses de Dieu nous rappellent un autre fait tout aussi réel : nous avons un Dieu qui prend soin de nous. (Psaume 34:10-11)
  4. Exprimer nos besoins à Dieu dans la prière. Lorsque nous sommes dans la peur du manque, c’est souvent parce que nous avons l’impression d’être abandonné à notre sort, et que personne ne se préoccupe de nous. C’est aussi une illusion ! Notre Père céleste nous invite expressément à lui exposer nos besoins, et en réponse, il promet de nous donner «la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre ». (Philippiens 4:6-7) Le Dieu tout-puissant nous propose un rendez-vous pour parler de nos besoins ! Ne serions-nous pas stupides de le manquer ?

Je le fais et je le proclame:

Si tu veux t’appuyer sur Dieu pour vaincre tes craintes ou que tu as des questions à ce sujet, clique sur l’enveloppe:

Contact

Cet article, publié dans Forteresses, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Vaincre la peur du manque

  1. Merci Seigneur de nous rappeler et enseigner continuellement la conduite à suivre. Depuis, le dimanche tu es entrain de nous réitérer ce que nous devons faire. Je te rends grace une fois de plus mon Dieu pour tout.

  2. Jacques dit :

    Cela m’édifie vraiment! Merci Seigneur. Je communique à vous qui faites ce grand travail, la force, la puissance, la perseverance, la foi au nom de Jésus!

  3. Slp dit :

    Si nous avions davantage confiance en Dieu, si nou nous appuyions davantage sur Lui, nous saurions et verrions qu’Il ne nous abandonne jamais : il faut qques fois non seulement s’abandonner et croire lais savoir voir et sentir Sa présence et Ses interventions dans qquesfois de tout petits signes qui en entrainent de plus grands et recoonaitre que ça nous vient de Lui.
    Merci Seigneur pour tous ces signes qui ne dint que Tes réponses à mes prières.

  4. winterstein dit :

    je confirme que la providance du seigneur jesus et grande,et quand tu donne lui te redonne

  5. winterstein dit :

    merci pour pour tout ceux partage sur ce site

  6. Colette dit :

    Seigneur JÉSUS, pardonne moi pour toutes les fois où j’ai laissé la tristesse m’envahir. Tes paroles sont justes et aucune d’elles ne revient à Toi sans avoir accompli sa mission . Donne moi en ce temps de carême de revenir à Toi de toutes mes forces afin que Tes promesses puissent s’accomplir en moi. Bénis sois tu Seigneur pour ton amour infini et converti le monde.

  7. Que Christ soit au centre de nos coeurs enfin de nous aider a vaincre la peur du manque

  8. Ping : La peur | www.la-Bible.info

  9. Dany Carabin dit :

    Merci de m’aider à vaincre mes peurs.

  10. vinia mauvais dit :

    Je prie constamment mais jai un blocage dans ma vie jai besoin que le Seigneur me debloque lui seul peut le faire au nom de Jesus Amen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s