Une nouvelle chance


germeNe vous rappelez plus les événements du passé, ne considérez plus les choses d’autrefois; je vais réaliser une chose nouvelle qui est prête à éclore, ne la reconnaîtrez-vous pas ?“ (Esaïe 43,18-19) Dieu offre à celui qui veut repartir à zéro la possibilité de le faire. Les échecs ne s’accumulent pas pour le chrétien: à chaque instant, il peut en parler au Seigneur dans la prière et vivre un nouveau départ avec Dieu qui ne se lasse jamais de nous donner de nouvelles chances. Dieu aime le mot “nouveau“. Notre vie chrétienne débute avec l’expérience que la Bible décrit par l’expression “renaître d’en haut“ ou “naître de nouveau“. Au chapitre 3 de son Évangile, Jean explique que nous sommes nés parce que nos parents nous ont procréés. Mais nous sommes spirituellement morts et nous n’avons pas la vie éternelle en nous par cette seule naissance. Pour être en communion avec Dieu et avoir la vie éternelle, il nous faut naître à la vie d’en haut en la recevant de Dieu. Lui seul nous donne cette vie en plaçant en nous son Esprit, lorsque nous croyons que Jésus est mort sur la croix pour pardonner nos péchés. Personne ne naît chrétien ou ne l’est parce que ses parents sont chrétiens, mais chacun le devient par une nouvelle naissance spirituelle. C’est la première et la chance la plus extraordinaire que Dieu donne à l’homme pour recommencer toutes choses. Elle est indispensable. Ensuite, tout au long de l’existence, le chrétien peut vivre de nouveaux départs et avancer ainsi de progrès en progrès.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Continuer la lecture

Publié dans Pensée du jour | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Job, un homme pieux


“Il y avait dans le pays d’Uts un homme dont le nom était Job; et cet homme était parfait et droit, craignant Dieu et se retirant du mal”.  Job 1. 1

#LaBible

#LaBible

Aucun chrétien n’oserait parler de perfection à propos de quelqu’un d’autre que Jésus Christ. Oui, seul notre Seigneur a été parfait aux yeux de Dieu. Pourtant Dieu déclare par trois fois à propos de Job: “Il était parfait”. Mais ce n’était pas une perfection comme celle de Christ. Job était parfait dans la pratique de sa vie de tous les jours. Il était “droit, craignant Dieu et se retirant du mal”.

Il est très important de garder cela à l’esprit si nous voulons être en mesure de tirer les enseignements de ce livre. Nous avons bien trop souvent la pensée que Dieu doit nous bénir, quand nous nous efforçons de vivre à sa gloire, dans sa crainte et la séparation du monde. Ou bien nous pensons, sans le dire, que notre frère mérite certainement l’épreuve qui lui arrive soudainement à cause d’aspects de sa vie que Dieu ne peut pas approuver. Mais n’oublions jamais qu’aucune bénédiction n’est promise au chrétien pour la terre. Ses bénédictions sont célestes et en Christ. Elles sont inconditionnelles et accordées par la seule grâce de Dieu (Ephésiens 1. 3).

Job jouissait de bénédictions terrestres accordées par Dieu dans sa bonté. Il “était plus grand que tous les fils de l’Orient”. Il possédait:

— Une famille nombreuse et bien unie, une fortune immense et variée ainsi qu’une bonne santé (Job 1. 1-3).

— Une incontestable considération: “On m’écoutait et on attendait, et on se taisait pour avoir mon conseil…” (Job 29. 21-25).

— Une position sociale élevée dans la ville, car il avait son siège sur la place publique (Job 29. 7) et il se faisait remarquer par sa bonté envers les pauvres et les handicapés.

Satan, qui ne connaît ni l’amour ni la bonté de Dieu, suggère que Job est pieux parce que Dieu le bénit. C’est l’esprit diabolique du «donnant-donnant». Il ne fait intervenir aucun des caractères divins tels que la grâce et la générosité; Dieu se plaît pourtant à donner gratuitement.

Pour répondre à cette accusation du diable, Dieu permet que des épreuves terribles tombent sur son serviteur. La démonstration sera faite que le diable est menteur. De plus, ces épreuves permettront à Job de mieux connaître Dieu et, par voie de conséquence, de mieux se connaître aussi lui-même.

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Un étrange tremblement de terre


« Soudain, il y eut un grand tremblement de terre, car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre de devant l’ouverture et s’assit dessus. »
La Bible, Matthieu 28:2

– Bonjour
– Salut !
– As-tu entendu parler du tremblement de terre ressenti jusqu’en Europe et même en Afrique ?
L’entretien se passe en Palestine dans la première partie du 1er siècle.
– De quel tremblement de terre parles-tu ? Je n’ai pas quitté la Palestine cette année. Qu’est-ce que tu racontes ?
– Je ne te parle pas d’un tremblement de terre ordinaire. Je te parle de ce qui a bouleversé la quiétude de notre région. N’as-tu donc pas entendu parler de Jésus ? Des foules immenses le suivaient et l’écoutaient. Il était aimé et respecté de tous. Mais les chefs religieux ne supportaient pas sa justice et sa franchise. Ils n’avaient pas compris les prophéties qui annonçaient sa venue. Ils ont donc décidé de le livrer à l’autorité romaine qui leur a accordé sa condamnation à mort.
– Quel rapport y a-t-il avec ton tremblement de terre ?
– Mais comment fais-tu pour ignorer ce que tout le monde sait ? Ce qui a tout bouleversé, c’est que Dieu a ressuscité Jésus d’entre les morts qui s’est lui-même montré vivant à ses disciples et à plus de 500 personnes à la fois. Depuis, Dieu a accompli des miracles, des guérisons et des prodiges, en exauçant les prières de ses disciples. Et depuis, des gens de toutes conditions sociales ont vu leur vie transformée par la foi en Jésus.

Nous aussi 2000 ans après nous ne pouvons ignorer ce qui bouleverse encore des vies aujourd’hui. Jésus est ressuscité, Il est vivant. Il sauve, pardonne, délivre de toutes sortes d’entraves et donne un sens à nos vies.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Continuer la lecture

Publié dans Pensée du jour | Marqué avec , , , | Un commentaire

En acacia


“(Les fils d’Israël) feront une arche de bois de sittim”. Exode 25. 10

« Alors, en ce jour-là, le vin nouveau coulera des montagnes, et les coteaux ruisselleront de lait; dans tous les torrents de Juda, l’eau coulera, et du Temple de l’Eternel jaillira une source et elle arrosera le val des Acacias » La Bible, Joël 4:18 (3:18)

Une grande partie du tabernacle de Dieu dans le désert était faite d’un bois particulier, appelé «shittim» en hébreu et souvent traduit par «acacia». Les botanistes nous disent qu’il s’agit d’un arbre poussant dans les régions désertiques de l’Égypte et du Sinaï, qui est différent de l’arbre appelé «acacia» en Europe occidentale. C’est ce bois que Dieu désigne pour fabriquer l’arche de l’alliance. Il offre en effet des propriétés remarquables qui nous donnent quelques indications sur le Seigneur Jésus dont l’arche peut être considérée comme un symbole.

– Le bois d’acacia est solide: ses fibres sont serrées, il se prête bien au travail et ne casse pas facilement. Cela peut nous faire penser à la fermeté de Jésus. Tout d’abord sa fermeté morale dans toute sa vie, où rien ne laissait prise à la critique: “Qui de vous me convaincra de péché?”, pouvait-il dire à ceux qui s’opposaient à lui (Jean 8. 46). Sa fermeté aussi dans l’accomplissement de la mission que Dieu lui avait confiée: “Lui-même dressa sa face résolument pour aller à Jérusalem” (Luc 9. 51). Et pourtant il savait ce qui l’y attendait…

– Le bois d’acacia est léger: il convenait bien pour des ustensiles qui devaient être portés à l’épaule pendant le long séjour dans le désert. Quand on lit les évangiles, on voit tout le temps le Seigneur en mouvement; il est passé “de lieu en lieu” (Actes 10. 38). Rien de statique dans son action, mais une constante adaptation à son auditoire, au contexte. Posons-nous la question: ne nous arrive-t-il pas de perdre cette dimension «dynamique» de l’action de Dieu en la transformant en une routine?

– Le bois d’acacia est imputrescible, il ne pourrit pas: le mot grec utilisé pour traduire «shittim» indique précisément cette qualité. C’est ce qu’évoque le Psaume 16, cité deux fois dans le Nouveau Testament à propos de la résurrection de Jésus: “Tu ne permettras pas que ton saint voie la corruption” (Actes 2. 27; 13. 35). Même mort, le corps de Christ n’a pas été atteint par la pourriture, car il était sans péché. Il a été, il est et il reste “le Saint de Dieu”.

Le bois de sittim, l’acacia, n’est que l’un parmi tous les matériaux utilisés pour construire le tabernacle (Exode 35. 20-29). Aujourd’hui, nous désirons voir Jésus et la grandeur de sa personne, dont l’acacia nous a présenté quelques facettes.

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Un juste meurt pour des injustes


« Car, puisqu’il a lui-même été éprouvé dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont éprouvés. »
la Bible
, Hébreux 2:18

Peu avant, le jour des Rameaux, la foule acclamait Jésus qui entrait à Jérusalem. Ils criaient à son sujet: “Béni soit le roi qui vient de la part du Seigneur, …Paix dans le ciel, et gloire à Dieu au plus haut des cieux“ (Luc 19:38)! Et voici que la même foule se met à réclamer sa mort: “ils devinrent de plus en plus pressants et exigèrent à grands cris sa crucifixion. Finalement, leurs cris l’emportèrent“ (Luc 23:23).

Tout ceci nous montre qu’une grande majorité de ceux qui suivaient Jésus n’avaient rien compris à son message. Jésus était venu pour établir un royaume spirituel et pour changer les coeurs; il ne désirait pas régner à la manière d’un roi terrestre car, étant Dieu, tout l’univers lui appartenait déjà. Et nous aujourd’hui, comment réagissons-nous face à ses souffrances et sa mort? Il a été cloué sur la croix, mais il aurait pu l’éviter. Il en avait le pouvoir. Il accepte donc volontairement cette mort: il emporte avec lui pour le détruire notre péché et ses conséquences. Jésus le juste meurt pour les injustes que nous sommes. Levons les yeux vers cette croix et contemplons son geste d’amour car “Le châtiment qui nous donne la paix est retombé sur lui“ (Esaïe 53: 5).

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Continuer la lecture

Publié dans Pensée du jour | Marqué avec , , , , | Un commentaire

10 versets clés sur la foi


10

  1. Les apôtres dirent au Seigneur : Donne-nous plus de foi. Le Seigneur répondit : Si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous diriez à ce mûrier : « Déracine-toi et plante-toi dans la mer », et il vous obéirait. Luc 17.5-6
  2. Ainsi donc, déclarés justes sur la base de la foi, nous avons la paix avec Dieu par l’intermédiaire de notre Seigneur Jésus-Christ; c’est aussi par son intermédiaire que nous avons accès par la foi à cette grâce, dans laquelle nous tenons ferme, et nous plaçons notre fierté dans l’espérance de prendre part à la gloire de Dieu. Romains 5.1-2
  3. Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. Romains 10.17
  4.  Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de ne pas avoir une trop haute opinion de lui-même, mais de garder des sentiments modestes, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a donnée. Romains 12.3
  5. Car nous marchons par la foi et non par la vue. 2 Corinthiens 5.7
  6. Or la foi, c’est la ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas. Hébreux 11.1
  7.  Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s’approche de lui croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent. Hébreux 11.6
  8. Ainsi, la valeur éprouvée de votre foi – beaucoup plus précieuse que l’or, qui est périssable et que l’on soumet pourtant à l’épreuve du feu – aura pour résultat la louange, la gloire et l’honneur lorsque Jésus-Christ apparaîtra. Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en Lui sans le voir encore et vous vous réjouissez d’une joie indescriptible et glorieuse parce que vous obtenez le salut de votre âme pour prix de votre foi. 1 Pierre 1.7-9
  9. Faites tous vos efforts afin d’ajouter à votre foi la qualité morale, à la qualité morale la connaissance 2 Pierre 1.5
  10. Tout ce qui est né de Dieu remporte la victoire contre le monde, et la victoire qui a triomphé du monde, c’est votre foi. 1 Jean 5.4

Retrouve les autres « 10 versets clés »

Pour approfondir le sujet de la prière ainsi que celui du jeûne, clique ici

Publié dans La Bible | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Déclaration de soi


RoseDans tout l’univers il n’y a pas une autre personne qui soit semblable à moi.

Je suis moi, et tout ce que je suis est unique.

Je suis responsable de moi-même. J’ai tout ce qu’il me faut ici et maintenant pour vivre pleinement

Je peux choisir de manifester le meilleur de moi-même. Je peux choisir d’aimer, d’être compétente de trouver un sens à ma vie et un ordre à l’univers. Je peux choisir de me développer, de croître et de vivre en harmonie avec moi-même, les autres et Dieu.

Je suis digne d’être acceptée et aimée exactement comme je suis ici et maintenant.

Je m’aime et je m’accepte

Je décide de vivre pleinement aujourd’hui.

Janine

« Elle est précieuse aux yeux de l’Eternel la vie de ses fidèles. » #laBible Psaumes 116:15

Tu veux réagir, commenter ou écrire ta déclaration , clique sur l’enveloppe !Contact

Publié dans Vie quotidienne | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Des angles bien unis


“Tu feras deux planches pour les angles du tabernacle, dans le fond; elles seront doubles depuis le bas, et bien liées à leur sommet par un anneau; il en sera de même pour toutes les deux, placées aux deux angles”.  Exode 26. 23, 24

« Vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondation les apôtres et les prophètes, et Jésus Christ Lui-même comme pierre angulaire. » La Bible, Ephésiens 2.20

La maison de Dieu (ou le tabernacle) qui accompagnait les Israélites à travers le désert, comprenait trois côtés constitués de planches épaisses recouvertes d’une feuille d’or. Un rideau fermant le quatrième côté servait d’entrée. L’ensemble était recouvert de tapis et de couvertures. Les planches formant les côtés étaient placées les unes à côté des autres, chacune étant posée sur deux gros socles en argent. L’assemblage rigide de chaque côté était assuré par des barres qui passaient dans des anneaux fixés sur chaque planche.

Une fois chaque côté assemblé, il fallait les solidariser par les angles. Les deux planches qui se trouvaient à chacun des angles devaient être assemblées par le bas et par le haut. En bas, elles devaient se fixer sur une même base d’argent. En haut, un anneau les reliait. Ainsi, les trois côtés solidement réunis par les angles formaient une structure stable sur laquelle reposaient les tapis qui recouvraient la maison.

On peut comparer cette maison à l’Église, formée de tous les croyants actuellement sur la terre. Comme les planches du tabernacle, chaque croyant repose sur l’œuvre de Christ par laquelle il a été racheté (l’argent) et il est recouvert de sa justice (l’or). Les barres rappellent que nous sommes unis ensemble par le Saint Esprit opérant parmi nous et par le Seigneur lui-même au milieu des siens.

Mais, dans l’Église comme dans le tabernacle, il faut veiller particulièrement aux «angles» où il y a des risques de rupture. C’est pourquoi il faut bien unir, par le haut et par le bas. À la base, nous sommes tous rachetés par le même sang précieux de Christ (1 Pierre 1. 19). En haut, l’anneau nous parle de l’amour qui est indispensable à notre unité. Notre union à Christ et entre nous est rendue concrète par l’amour vrai les uns envers les autres “qui est le lien de la perfection” (Colossiens 3. 14). C’était peut-être ce lien qui manquait entre Évodie et Syntyche dans l’assemblée de Philippes.

S’il y a un point faible (un «angle») dans nos relations, appliquons-nous alors à “croître et abonder en amour les uns envers les autres et envers tous” (1 Thessaloniciens 3. 12).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Un sacré menteur


"Vous, mes enfants, vous appartenez à Dieu et vous avez la victoire sur ces prophètes de mensonge, car celui qui est en vous est plus puissant que celui qui inspire ce monde." la Bible, 1 Jean 4:4

« Vous, mes enfants, vous appartenez à Dieu et vous avez la victoire sur ces prophètes de mensonge, car celui qui est en vous est plus puissant que celui qui inspire ce monde. » la Bible, 1 Jean 4:4

Les mensonges sont courants dans l’enfance. Ils étaient parfois gros et maladroits; nous étions pourtant étonnés d’être démasqués. Les enfants ne sont pas seuls à mentir; certains adultes s’y connaissent aussi. Il existe quelqu’un qui a fait du mensonge un art de vivre. La Bible le nomme Satan ou le Diable. Ce n’est pas un être ridicule avec une queue fourchue, comme l’imagerie populaire le représente. Il est au contraire intelligent et rusé; c’est un génie du mal. Voici ce qu’en dit la Bible. Elle le décrit comme un dénigreur, un accusateur, un détracteur, un menteur, un meurtrier; il s’oppose à Dieu et aux chrétiens. Il cherche à nous faire commettre le mal et veut nous détourner de la foi. En séduisant Adam et Eve, il a entraîné toute l’humanité dans le mal, dans le péché. Les hommes ont alors connu la mort physique et la séparation d’avec Dieu. Mais Satan n’agit pas seul; un grand nombre d’anges l’ont suivi dans sa révolte. Ils sont appelés anges déchus, démons, esprits du mal. Le chrétien qui croit en Jésus et le reconnaît comme son Seigneur et Maître n’a pas à avoir peur de Satan ou des démons. Jésus-Christ s’est sacrifié pour sauver les hommes, afin que leurs péchés soient pardonnés. Par sa résurrection, il a triomphé du mal et de Satan; celui-ci sait que son temps est compté et qu’il sera un jour réduit définitivement à l’impuissance. Pour le chrétien, Satan est donc un ennemi vaincu. Il peut continuer à influencer notre monde mais si nous lui résistons, avec une foi ferme, il fuira loin de nous. Avec Dieu, nous sommes du côté du vainqueur.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée: 1 Jean ch. 2, v. 20 à 28

Continuer la lecture

Publié dans Pensée du jour | Marqué avec , , , , | Un commentaire

La paix avec Dieu


Que l'Eternel veille sur toiLa paix intérieure est un bien précieux. Comment l’avoir et la conserver en entendant chaque jour les mauvaises nouvelles à la radio ou en affrontant les épreuves de la vie ? Lorsque nous-mêmes ou nos proches sommes touchés, souvent nous vacillons. Un signe de la rareté de la paix est l’augmentation incroyable des dépressions, maladie terrible et fléau de notre temps.
Pour trouver la paix, il faut s’approcher de Jésus qui a dit:
Je pars, mais je vous laisse la paix, c’est ma paix que je vous donne. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne“ (Jean 14 : 27). En effet, le monde ne nous donne que de courts instants de paix, souvent artificiels et illusoires. Jésus, lui, nous donne une paix définitive que rien ni personne ne pourront jamais nous ravir. C’est ainsi que nous sommes armés pour faire face à la vie avec tous ses problèmes. Dieu n’ôtera pas toujours de notre chemin les difficultés mais nous aurons sa force et sa paix pour faire face.
Si nous désirons être en paix, approchons-nous donc du prince de la paix en commençant par faire la paix avec lui si nous ne l’avons jamais faite. Pour cela, reconnaissons nos péchés, nos manquements, notre incrédulité. Demandons-lui pardon et nous connaîtrons la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence. Si nous sommes déjà chrétiens, entretenons quotidiennement notre relation avec Dieu en priant; nous serons surpris par la paix que Dieu nous accordera de toute manière et en toutes circonstances.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée: Psaume 119, versets 161 à 168

Continuer la lecture

Publié dans Pensée du jour | Marqué avec , , | 2 commentaires