Un dans le Christ Jésus


“Vous tous qui avez été baptisés pour Christ, vous avez revêtu Christ: il n’y a ni Juif, ni Grec; il n’y a plus ni esclave, ni homme libre; il n’y a plus ni homme, ni femme: car vous tous, vous êtes un dans le Christ Jésus”.  Galates 3. 27, 28

"Quoi qu'il en soit, menez une vie digne de l'Evangile du Christ, en vrais citoyens de son royaume. Ainsi, ... je pourrai apprendre que vous tenez bon, unis par un même esprit, luttant ensemble d'un même cœur pour la foi fondée sur la Bonne Nouvelle" la Bible, Philippiens 1:27

« Quoi qu’il en soit, menez une vie digne de l’Evangile du Christ, en vrais citoyens de son royaume. Ainsi, … je pourrai apprendre que vous tenez bon, unis par un même esprit, luttant ensemble d’un même cœur pour la foi fondée sur la Bonne Nouvelle » la Bible, Philippiens 1:27

Paul rappelle aux chrétiens de Galatie (aujourd’hui la Turquie) un fait fondamental qu’ils risquaient d’oublier: leur union avec Christ. Elle se produit au moment de la conversion et elle est confessée publiquement par le baptême d’eau. Ce baptême est pour Christ, pour celui qui est mort pour chaque croyant. Ce n’est pas cet acte qui fait du baptisé un enfant de la famille de Dieu, un membre de Christ ou un héritier du royaume de Dieu. C’est un témoignage public de son identification avec Christ et de son engagement pour Christ. Son centre d’intérêt est passé de ce monde à Christ. C’est tout cela que Paul appelle «revêtir» Christ. En conséquence, devant Dieu, les croyants n’ont plus de différences et ont les mêmes privilèges.

Dans le verset du jour, Paul montre qu’en Christ, toutes les différences nationales, sociales et naturelles disparaissent. Tous ses enfants sont acceptés de la même façon par Dieu et les bénédictions qu’Il leur accorde sont les mêmes. L’abolition de ces différences dues à notre condition humaine vient de ce que Dieu nous voit en Christ. En Christ, un Juif n’est pas préféré à un païen, un homme libre n’est pas au-dessus d’un esclave, et un homme n’est pas privilégié par rapport à une femme. Tous sont au même niveau parce qu’ils sont “un dans le Christ Jésus”.

Ce même verset a donné lieu à toutes sortes d’interprétations inexactes. Paul n’a jamais demandé aux croyants d’origine juive ou grecque d’abandonner leur identité nationale, aux esclaves de se considérer comme affranchis, ni à leurs maîtres de les libérer, pas plus qu’il ne supprime la différentiation homme-femme que Dieu a inscrite dans sa création. Mais dans la nouvelle création, tous les croyants, les hommes comme les femmes, sont devant Dieu selon leur position en Christ, tous un en Lui. Ils sont égaux devant Dieu, mais ils gardent, sur la terre, les fonctions qui sont propres à leur sexe dans le couple, la famille, la société et l’Église.

En Christ, nous avons tous les mêmes privilèges spirituels. En particulier, une formation intellectuelle n’apporte aucun avantage. Nous sommes tous sauvés par le même Seigneur, nous avons tous reçu la vie éternelle, nous serons tous avec lui!

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

J’ai confiance


"Comme le péché a régné par la mort, de même la grâce règne par la justice, pour nous conduire à la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur." La Bible, Romains 5:21

« Comme le péché a régné par la mort, de même la grâce règne par la justice, pour nous conduire à la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur. » La Bible, Romains 5:21

Un petit garçon voyageait seul dans un train. Un monsieur lui demanda :

— Mon garçon voyages-tu seul ?
— Oui Monsieur.
— Vas-tu loin ?
— Jusqu’au terminus.
— N’as-tu pas peur d’aller si loin tout seul ?
— Oh non monsieur, je n’ai pas peur du tout, mon papa conduit le train.

Les enfants donnent parfois de belles leçons: quelle confiance! Evidemment, les adultes vivent souvent des situations plus complexes qui produisent angoisse, solitude ou détresse. Mais la confiance en Dieu, c’est la foi en action; elle nous permet d’affronter les circonstances de la vie, non avec notre force mais avec l’aide de Dieu. Le roi David qui régnait à Jérusalem il y a environ 3000 ans nous en donne un exemple; il a vécu toute sa vie entouré de nations en guerre avec son pays. Parmi ses proches et même sa famille, il a souvent été menacé par des complots. David a écrit une grande partie des psaumes de la Bible. Dans certains, il fait part à Dieu de son désarroi et de ses peurs, mais dans beaucoup d’autres, il proclame sa confiance totale en Dieu et trouve ainsi la force de surmonter les épreuves de la vie. En lisant chaque jour la Parole de Dieu, la Bible, nous ouvrons notre coeur à l’action de l’Esprit de Dieu qui nous donne paix et confiance. Comment pourrait-il en être autrement si Dieu, notre Père céleste, est le conducteur de nos vies?

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , , , | 5 commentaires

Le premier et le dernier Adam


“Le premier homme, Adam, devint une âme vivante, le dernier Adam, un esprit vivifiant”. 1 Corinthiens 15. 45

1 Corinthiens 15:22Il est réconfortant de comparer le premier Adam tel que les premiers chapitres de la Genèse le décrivent, et le dernier Adam, Jésus, tel que le présentent les premiers chapitres de l’évangile selon Jean.

Le premier Adam a été créé à la ressemblance de Dieu (Genèse 1). Par contre, Jésus est Dieu, la Parole devenue chair (Jean 1). Le premier Adam a été créé: il n’existait pas avant d’apparaître sur la terre; le dernier Adam, lui, est de toute éternité et c’est même par lui que le premier a été créé.

Les anges pouvaient voir dans le premier Adam un représentant du Dieu créateur sur la terre. Le dernier Adam, lui, a fait connaître le Père.

Le premier Adam est apparu sur la terre dans un paradis parfait, préparé pour lui; le dernier Adam est venu dans un monde violent et corrompu qui l’a rejeté.

Le serpent a persuadé Ève que Dieu l’avait privée de quelque chose et lui a suggéré que Dieu ne l’aimait pas vraiment (Genèse 3). Le dernier Adam a exposé à Nicodème comment l’amour infini de Dieu offrait son propre Fils pour sauver des pécheurs (Jean 3).

Ainsi, le premier Adam, par sa désobéissance, a entraîné la perdition de sa descendance. Le dernier Adam, le Fils de l’homme, s’est présenté comme celui qui sauve quiconque croit en lui (Jean 3. 17).

L’adoration est l’un des sujets de Genèse 4; c’est aussi celui de Jean 4 qui révèle que le Père cherche des adorateurs qui l’adorent en esprit et en vérité.

En Genèse 5, la sentence de mort prononcée en Éden frappe Adam et chaque membre de sa descendance jusqu’aux jours de Noé. Le dernier Adam a déclaré: “L’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix; et ils sortiront, ceux qui auront pratiqué le bien, pour une résurrection de vie; et ceux qui auront fait le mal, pour une résurrection de jugement” (Jean 5. 28, 29).

Vie éternelle, bénédictions, joie, découlent du dernier Adam qui les offre aux indignes, aux impurs, aux pécheurs, descendants du premier Adam. Il donne, à tous ceux qui croient en lui, d’innombrables raisons d’adorer Dieu devenu leur Père et de se réjouir en Jésus Christ leur Sauveur pendant l’éternité.

Partout où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on plaçait les infirmes dans les marchés et on le priait de les laisser toucher ne serait-ce que le bord de son vêtement; et tous ceux qui le touchaient étaient guéris”. Marc 6. 56

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , | 1 commentaire

Et après la mort ?


"Dieu a ressuscité Jésus de Nazareth, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il soit retenu par elle." La Bible, Actes 2:24

« Dieu a ressuscité Jésus de Nazareth, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il soit retenu par elle. » La Bible, Actes 2:24

Que faut-il penser de la réincarnation? Est-ce que l’âme trouve, lors de la mort, un autre corps où habiter? Cette théorie est née du besoin de l’homme d’avoir de nouvelles chances de se racheter du mal qu’il a fait.

Mais la Bible dit “que le sort de tout homme est de mourir une seule fois après quoi il est jugé par Dieu” (Hébreux ch. 9, v. 27). Dieu seul sait ce qui se passe au moment de la mort et c’est par la Bible qu’il nous le fait connaître. Si nous la lisons du début à la fin, nous ne trouvons aucune trace de l’idée de réincarnation. Au contraire, la Bible affirme que nous mourrons une seule fois et que nous avons une seule vie ici-bas. C’est dans cette seule et unique existence que nous pouvons nous tourner vers Dieu. Après la mort, nous nous retrouverons devant Dieu. Les uns entendront leur condamnation parce qu’ils ont refusé le pardon offert par Jésus sur la croix. Les autres, au contraire, seront graciés et entreront dans l’éternité parce qu’ils ont dit oui à l’offre du pardon. Jésus-Christ a expié sur la croix nos péchés. Il nous offre sa grâce, son pardon et le salut. Ceux qui acceptent cela sont adoptés par Dieu et deviennent ses enfants. Ils n’ont pas besoin d’une seconde vie pour se racheter car Jésus les a rachetés. La Bible ne parle donc pas de réincarnation mais de résurrection pour tous ceux qui ont accepté personnellement Jésus-Christ comme sauveur. La réincarnation est pleine d’incertitudes; la résurrection est un magnifique cadeau. Elle remplit notre marche quotidienne de consolation et d’espérance.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : Matthieu ch. 25, v. 31 à 46

Lire la suite

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , | 1 commentaire

Discerner le bien du mal


“Joseph, âgé de dix-sept ans, paissait le menu bétail avec ses frères, et, encore jeune garçon, il était avec les fils de Bilha et les fils de Zilpa, femmes de son père; et Joseph rapporta à son père leur mauvaise renommée (ou leurs mauvais propos)”.  Genèse 37. 2

"Détourne-toi du mal, et fais ce qui est bien, cherche la paix avec ténacité." la Bible, Psaumes 34:15

« Détourne-toi du mal, et fais ce qui est bien, cherche la paix avec ténacité. » la Bible, Psaumes 34:15

La Bible nous déclare: “Le rapporteur divise les intimes amis” (Proverbes 16. 28). On pourrait alors penser que Joseph agissait mal en rapportant à son père toutes les vilaines choses concernant ses demi-frères. La suite de son histoire nous montre qu’il n’avait pas de mauvaise intention. Joseph, jeune homme de dix-sept ans, avait appris à discerner le bien et le mal, parce qu’il se tenait déjà dans la présence de l’Éternel. Alors, quand il est témoin des mauvaises actions et des méchants propos de ses frères, il sait discerner le mal.

Jeunes croyants, comme aussi les plus expérimentés, nous sommes placés régulièrement devant des choix plus ou moins importants. À ces «carrefours» de nos vies, il faut choisir la bonne direction, dans le chemin de Dieu.

Le croyant trouve toutes les indications nécessaires à un bon choix dans la communion avec le Seigneur, dans la prière, et dans la Parole de Dieu. Il est parfois aisé de discerner la bonne route: la Bible est suffisamment explicite en ce qui concerne, par exemple, les relations sexuelles. Encore faut-il accepter la volonté de Dieu, s’y soumettre et résister à l’ambiance qui nous entoure. Mais il y a aussi des situations où il est plus difficile de savoir ce qu’il convient de faire. En effet, Dieu ne veut pas que nous soyons des robots programmés ou des irresponsables évoluant au gré des circonstances. C’est pourquoi, il nous a donné “un esprit… de sobre bon sens” (2 Timothée 1. 7). Par la prière, nous pouvons exposer chaque problème à notre Père et lui demander quel est le chemin à prendre. Il est écrit: “Demandez, et vous recevrez” (Jean 16. 24).

L’exemple de Joseph montre combien il est important de discerner très jeune le bien et le mal. Quand la tentation survient, Joseph sait que ce qu’il a de mieux à faire, c’est de s’enfuir (Genèse 39. 12). Plus tard, l’Éternel se servira de lui pour amener ses frères à se repentir de leur péché (Genèse 42. 21) et à se rassembler autour de lui (Genèse 50. 21).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , | 1 commentaire

Frapper à la bonne porte


"O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?L'aiguillon de la mort, c'est le péché; et la puissance du péché, c'est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ!" La Bible,  1 Corinthiens 15:55-57

« O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?L’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ! » La Bible,
1 Corinthiens 15:55-57

Bien des gens cherchent à entrer en contact avec des morts, après un deuil douloureux ou par simple curiosité. Ainsi, plusieurs consultent les spirites qui sont nombreux à avoir pignon sur rue. Mais les spirites entrent-ils en contact avec les morts comme ils l’affirment? Il serait pour le moins étonnant que Dieu donne aux médiums un droit de visite au séjour des morts, lieu que Dieu contrôle parfaitement. La Bible nous enseigne que, dans le séjour des morts, les non-croyants attendent le jugement dernier. Par contre, les croyants, dans l’au-delà, sont consolés et jouissent du repos comme le montre le chapitre 16 de l’Evangile de Luc.

Lorsque les spirites affirment être en contact avec l’au-delà, ils sont en réalité en contact avec des esprits mauvais qui se font passer pour les morts, ce qui ne peut évidemment rien apporter de bon à ceux qui les consultent. Ceci est illustré par le récit qui se trouve dans le 1er livre de Samuel, au chapitre 28. Le roi Saül veut consulter le prophète Samuel mort depuis quelque temps; il s’adresse pour cela à une magicienne qui évoque les morts. Dans ce cas Dieu permet que le prophète Samuel qui était mort revienne parler au Roi Saül. C’est une sorte de prodige que Dieu permet afin d’annoncer à Saül sa condamnation et sa mort. Mais cela n’a pas été produit par le rituel de la magicienne qui a été surprise et effrayée par cette apparition si différente de ce qu’elle voyait dans ses pratiques habituelles: ici, Saül et Samuel parlent ensemble sans son intermédiaire.

En réalité, les médiums ne sont pas en contact avec les morts mais avec le monde des esprits. C’est une des raisons pour lesquelles Dieu condamne formellement cette pratique. “Qu’on ne trouve chez vous personne qui … consulte les spirites et les devins ou interroge les morts “ dit la Bible dans Deutéronome 18: 10-11. Etre en contact avec des esprits mauvais ne peut que nuire à l’équilibre psychologique, altérer la relation spirituelle avec Dieu en créant des liens néfastes avec l’esprit du mal. C’est pour cette raison que, dans son amour, Dieu nous dit de ne pas le faire.

La deuxième raison est tout aussi importante. Dans le Deutéronome 18, 12 à 15, Dieu condamne les nations voisines d’Israël qui consultent les devins et les médiums. Pour son peuple, Dieu ne veut rien de cela: il leur enverra un prophète semblable à Moïse qu’il faudra écouter. Ce prophète, c’est Jésus-Christ.

Le chrétien n’a pas besoin de pratiques occultes lorsqu’il perd un proche ou se trouve dans la détresse car il a, en Jésus, un ami fidèle et tendre, prêt à l’écouter et à le soutenir. La Bible dit: “Lorsqu’on viendra vous dire: – Allez donc consulter ceux qui évoquent les esprits, ceux qui prédisent l’avenir, … alors vous répondrez: – A la Loi et à l’acte de l’alliance“ (Esaïe 8, 19-20). Cela veut dire que les croyants choisissent d’obéir à la loi de Dieu et d’avoir confiance dans l’alliance d’amour qu’il a établie avec eux. Ils choisissent la Bible et la prière comme moyens de faire face à leurs épreuves et apportent ainsi à Dieu tout ce qui pèse sur leur coeur. Lorsque nous nous confions en Jésus-Christ, nous savons qu’il agira pour le mieux: nous avons frappé à la bonne porte.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

Jésus passe


“Jésus qui était de Nazareth,… Dieu l’a oint de l’Esprit Saint et de puissance, lui qui a passé de lieu en lieu, faisant du bien…” Actes 10. 38

« Le lendemain, Jean était encore là, avec deux de ses disciples; et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit: Voilà l’Agneau de Dieu. Les deux disciples l’entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Jésus. » La Bible, Jean 1:35-37

Jésus a passé de village en village, de maison en maison, pour faire du bien. Il a guéri, rassuré, appelé…

Suivons-le dans l’évangile selon Matthieu (lire Matthieu 8. 18 à 9. 9). Jésus prend l’initiative: “Il commanda de passer à l’autre rive”. Il monte avec ses disciples dans la barque et la tempête se lève. Il ne promet pas des circonstances faciles, mais il veut partager les difficultés avec nous et nous faire prendre conscience de la grandeur de sa personne. Quand il n’y a plus d’espoir, il est là: “Seigneur, sauve-nous! nous périssons… et il se fit un grand calme”; il sauve et donne la paix.

Jésus débarque dans le pays des Gergéséniens et rencontre deux démoniaques très violents qui sèment la terreur “au point que personne ne pouvait passer par ce chemin-là”. Certains traversent de telles épreuves qu’il est impossible de les aider, sinon par la prière. Jésus qui les aime peut seul les délivrer. Ensuite, il rebrousse chemin pour secourir un paralysé: son âme a un prix qui justifie le détour du Seigneur. Il répond à sa foi et à celle de ses amis qui l’ont amené à lui en passant par le toit: “Bon courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés”. Cette rencontre transforme non seulement sa vie, mais aussi celle d’autres personnes qui se mettent à glorifier Dieu.

Jésus, passant plus loin, vit un homme nommé Matthieu… il lui dit: Suis-moi. Il se leva et le suivit”. Deux mots venant de la bouche de Jésus et la vie de Matthieu est transformée. Sommes-nous prêts à suivre le Seigneur aussi spontanément que Matthieu?

Lors de son dernier voyage qui le mène de Jéricho à Jérusalem, Jésus est ému de compassion envers des aveugles qui avaient appris qu’il “passait” (Matthieu 20. 29-34). Il touche leurs yeux… ils sont guéris et le suivent. Personne ne suit aveuglément Jésus. Il ouvre d’abord les yeux, et ainsi il attire leurs cœurs à lui. Les deux hommes, reconnaissants, suivent désormais celui qui les a guéris. Sans doute ont-ils appris à mieux le connaître, ce qui est une grâce qui s’ajoute à leur guérison.

Jésus passe encore aujourd’hui dans la vie des humains, par une rencontre particulière, par un verset biblique entendu, par une difficulté inattendue. Quel accueil lui réservons-nous?

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Suis-je la plus belle ?


« L’Eternel n’a pas le même regard que l’homme: l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur. » La Bible, 1 Samuel 16:7

Dans le conte de Blanche Neige, la méchante reine se regarde chaque jour dans son miroir et lui demande si elle est la plus belle femme du royaume. Et chaque fois, elle se met en colère contre le verdict du miroir qui lui dit que Blanche Neige est plus belle qu’elle.

Les chrétiens ont aussi un miroir qui leur renvoie une image fidèle de ce qu’ils sont et vivent. Ce miroir, c’est la Parole de Dieu, la Bible. Nous y lisons ceci: “si quelqu’un se contente d’écouter la Parole sans y conformer ses actes, il ressemble à un homme qui, en s’observant dans un miroir, découvre son vrai visage: après s’être ainsi observé, il s’en va et oublie ce qu’il est“ (Jacques ch. 1, versets 23 à 24). Nous pouvons lire la Bible sans laisser le Saint-Esprit travailler en profondeur nos coeurs, sans prendre la décision de changer ce qui doit changer dans nos comportements ou nos mentalités. Parfois, nous attendons que Dieu agisse dans des domaines où nous nous sentons battus d’avance. Mais Dieu ne court-circuite pas notre volonté. “C’est Dieu lui-même qui agit en vous, pour produire à la fois le vouloir et le faire“ (Philippiens 2,13). Avec ce texte, nous comprenons que Dieu travaille notre conscience et notre volonté et nous soutient dans notre marche, mais il ne prend pas les décisions à notre place. Sa Parole contient de nombreux impératifs du genre: “faites“, “devenez“, “rejetez“, “désirez“, “entrez“, “écoutez“ etc. Dieu nous considère comme ses enfants, mais des enfants, adultes et responsables.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , , , | 4 commentaires

Quelle est l’habitation de Dieu sur la terre?


C’est en Lui que, vous aussi, que vous êtes ensemble intégrés à la construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit. » Éphésiens 2. 22

« Je leur donnerai un même cœur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau; J’ôterai de leur corps le cœur de pierre, Et je leur donnerai un cœur de chair » La Bible, Ézéchiel 11:19

Lors de la dédicace du temple qu’il avait bâti à Jérusalem, Salomon dit dans sa prière: “Dieu habitera-t-il vraiment avec l’homme sur la terre? Voici les cieux, et les cieux des cieux, ne peuvent te contenir; combien moins cette maison que j’ai bâtie!” (2 Chroniques 6. 18). Et cependant, c’était bien le désir de Dieu. Ce désir de Dieu d’habiter avec les hommes reste un mystère pour nous qui sommes des créatures si limitées! A-t-il créé l’homme à son image pour avoir un répondant et pour jouir d’une vraie relation avec lui?

À plusieurs reprises, Dieu a cherché à habiter avec l’homme sur la terre: d’abord dans le jardin d’Éden, l’Éternel visitait l’homme au frais du jour (Genèse 3. 8), ensuite avec le peuple d’Israël dès sa sortie d’Égypte, puis dans le temple construit par Salomon. Mais, chaque fois, la rébellion des hommes a empêché le désir de Dieu de se réaliser pleinement. Alors Dieu est venu habiter sous une forme humaine: Jésus, la pleine révélation du Père, car “Dieu était en Christ”.

Mais les hommes l’ont rejeté. Maintenant, c’est par l’Esprit Saint que Dieu fait sa demeure au milieu des hommes. Le “temple” où il habite, c’est l’Église, c’est-à-dire l’ensemble des croyants: “Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous?” C’est aussi chaque croyant individuellement: “Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous et que vous avez de Dieu? et que vous n’êtes pas à vous-même? Car vous avez été achetés à prix! Glorifiez donc Dieu dans votre corps” (1 Corinthiens 3. 16; 6. 19, 20).

Oserions-nous imaginer être le “temple” de Dieu? C’est pourtant ce que Dieu dit. C’est là une immense dignité, une sainte vocation, mais aussi une responsabilité solennelle. La grâce de Dieu nous aidera à en vivre la réalité: un temple n’existe que pour adorer et glorifier Dieu.

En soumettant entièrement les actions et les fonctions de notre corps à Dieu auquel il appartient entièrement, nous honorons Dieu. Il deviendra visible que notre corps est une de ses habitations.

Collectivement et individuellement, une vie sainte et pure est un puissant témoignage dans notre monde violent et immoral!

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , | 2 commentaires

Que veux-tu Seigneur ?


1 Pierre 2:15Les chrétiens témoignent leur amour pour Dieu par leurs paroles et leurs actes. Ils désirent donc connaître la volonté de Dieu pour leur vie afin de lui plaire. Beaucoup avec sincérité se demandent comment discerner la volonté de Dieu concrètement dans la vie quotidienne. Cette question montre qu’ils souhaitent construire et faire des choix en impliquant Dieu dans tous les aspects de leur vie. Et il vrai que rien dans notre vie n’est indifférent à Dieu, car il nous aime.

Cependant, certains cherchent la volonté de Dieu tout en ayant peur de passer à côté. Ceci ne devrait pas se produire car Dieu veille sur ses enfants qui cherchent à l’honorer. C’est la clef de toute existence qui désire se soumettre à la volonté de Dieu. La Bible explique comment faire ce que Dieu veut. Elle nous invite à ne pas nous laisser entraîner par ce qui peut être superficiel ou malsain dans notre société, mais à laisser le Saint-Esprit façonner notre pensée. Il importe que nous apprenions par la Bible ce que Dieu déclare bon ou parfait et que cela devienne notre échelle de valeurs. Ainsi, la foi en Jésus, la bonté, l’amour, l’espérance, la droiture et bien d’autres réalités vécues font que nous marchons dans la volonté de Dieu. Si nous sommes occupés à ces choses, nous éviterons bien des pièges et Dieu guidera dans nos choix. Il ouvrira ou fermera des portes, et utilisera les circonstances. Et s’il nous arrivait de ne pas discerner son plan, il utiliserait nos erreurs pour nous former. Ne nous inquiétons donc pas; vivons simplement ce que la Bible nous enseigne.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , | 1 commentaire