La Bible vécue


Lire la Bible, c’est bien. La mettre en pratique, c’est mieux! Des internautes témoignent.

Celui qui écoute ce que je dis et qui l’applique, ressemble à un homme sensé qui a bâti sa maison sur le roc.

Il a plu à verse, les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé avec violence, ils se sont déchaînés contre cette maison: elle ne s’est pas effondrée, car ses fondations reposaient sur le roc.

Maisons sur le roc ou sur le sable Lire la suite

Publié dans Vie quotidienne | Tagué , , , , , , , , | 2 Commentaires

12 paroles de Jésus au sujet de la gestion de nos biens


12 ParolesCE QU’IL FAUT CHERCHER

S’attacher à Dieu, et non pas à l’argent
"Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon." (Matthieu 6.24)

Travailler pour le Royaume
"Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses (nourriture, vêtements) vous seront données par–dessus." (Matthieu 6.31)

Travailler avec une vision pour l’éternité
"Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent." (Matthieu 6.19-20)

Investir son cœur, pas seulement son argent
"Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur." (Luc 12.34)

CE QU’IL FAUT ÉVITER 

La paresse et la passivité
"Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a." (Matthieu 25.29)

L’avarice
"Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance." (Luc 12.15)

Amasser des richesses pour soi-même
"Il en est ainsi (insensé) de celui qui amasse des trésors pour lui–même, et qui n’est pas riche pour Dieu." (Luc 12.21)

Se laisser aveugler par les richesses
"Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu !" (Luc 18.24)

LA FIDÉLITÉ EST RÉCOMPENSÉE

Etre fidèle dans la gestion de l’argent
"Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?" (Luc 16.10)

Etre fidèle dans les petites choses
Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. (Matthieu 25.21)

Etre fidèle avec les biens d’autrui
Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? (Luc 16.11)

Respecter les autorités
"Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." (Marc 12.17)

M.R.

Raconte comment l’un de ces versets t’a renouvelé, influencé, encouragé dans ta vie : http://bit.ly/BibleVecue

Pour tout autre commentaire ou question, clique sur l’enveloppe !

Contact

Publié dans Vie quotidienne | Tagué , , , , | Poster un commentaire

Seigneur de tous


“(Jésus) les mena dehors jusque vers Béthanie, puis, levant les mains en haut, il les bénit. Et il arriva qu’en les bénissant, il fut séparé d’eux et fut élevé dans le ciel”. Luc 24. 50, 51
“Pourquoi restez-vous ici, regardant vers le ciel? Ce Jésus, qui a été élevé d’avec vous au ciel, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller au ciel”. Actes 1. 11

"A l'Éternel est la terre et tout ce qu'elle contient, le monde et ceux qui l'habitent" La Bible, Psaume 24:1

"A l’Éternel est la terre et tout ce qu’elle contient, le monde et ceux qui l’habitent" La Bible, Psaume 24:1

Quand Jésus vient au monde à Bethléem, une crèche (mangeoire) le reçoit: Marie “L’emmaillota, et Le coucha dans la crèche” (Luc 2. 7). Lorsque, ressuscité d’entre les morts, Il quitte ce monde à Béthanie pour entrer dans la gloire, une nuée Le reçoit. Elle L’enveloppe et L’emporte au ciel devant les yeux des disciples (Actes 1. 9). Maintenant Sa position actuelle est celle de la gloire la plus élevée. Dieu L’a fait “Seigneur de tous” (Actes 10. 36). Nous Le voyons “couronné de gloire et d’honneur”. Il est assis à la droite de Dieu “dans les lieux célestes, au-dessus de tout pouvoir, et autorité, et puissance, et domination, et de tout nom qui se nomme, non seulement dans ce siècle, mais aussi dans celui qui est à venir” (Ephésiens 1. 21).

Nous croyons que Jésus est venu dans ce monde comme un petit enfant. Nous croyons tout autant qu’Il est monté au ciel et qu’Il vient nous chercher pour nous prendre auprès de Lui (1 Thessaloniciens 4. 13-18). Nous croyons également qu’Il reviendra sur la terre, de la même manière que les disciples L’ont vu partir, pour établir son règne millénaire. Et nous régnerons avec Lui: “Cette parole est certaine… si nous souffrons, nous régnerons aussi avec Lui” (2 Timothée 2. 11, 12). Nous régnerons avec Lui, vous et moi!

Aujourd’hui, nous ne voyons pas que toutes choses lui sont assujetties: la violence entre les hommes et leur révolte contre Dieu remplissent la terre; la misère et la souffrance règnent; et le peuple chrétien n’en est pas épargné. Mais un jour, toutes choses seront soumises à l’autorité de Jésus.

Vous qui êtes découragés ou incompris, qui passez par de grandes épreuves, qui souffrez de l’état de l’Église et du monde, vous régnerez avec lui. Ce n’est pas votre triomphe que vous attendez, c’est celui de Jésus devant qui tout être créé devra s’incliner un jour, qu’il le veuille ou non (Philippiens 2. 9-11).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie Ici

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , , | Poster un commentaire

Une leçon difficile: la confession (3)


“Juda entra avec ses frères dans la maison de Joseph et ils se prosternèrent devant lui. Et Joseph leur dit: Quelle action avez-vous faite?… Et Juda dit:… Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs”. Genèse 44. 14-16

Malachie 3:24L’arrestation de Benjamin après le «vol» de la coupe oblige les fils de Jacob à retourner vers Joseph. Ils ne comprennent pas ce qui s’est passé et sont abattus. Mais par le long plaidoyer de Juda (Genèse 44. 14-34), ils reconnaissent que leur faute passée les rattrape (v. 16) et rapportent à Joseph comment ils avaient raconté à Jacob sa disparition (v. 28).

Bien que la confession reste générale et mensongère, la noble attitude de Juda (v. 32-34) représente un grand pas qui ouvre les «retrouvailles» de la famille: “Joseph dit à ses frères: Approchez-vous de moi. Et ils s’approchèrent. Et il dit: Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu pour l’Égypte” (Genèse 45. 4). Il montre la profondeur de sa relation avec Dieu: pas d’esprit de vengeance. Il reconnaît, dans toutes ces circonstances, la providence de Dieu qui a maintenu en vie la famille de Jacob: “Dieu m’a envoyé devant vous pour vous conserver la vie par une grande délivrance” (v. 7).

Joseph appelle alors sa famille à le rejoindre en Égypte et invite son père à venir. Jacob, âgé et hésitant, finit par accepter: “Joseph mon fils vit encore; j’irai, et je le verrai avant que je meure” (v. 28). L’aveu à Jacob de la place de Joseph en Égypte marque un pas de plus dans leur confession. Qu’il soit maintenant maître de l’Égypte révèle leur mensonge de l’avoir déclaré tué par une bête.

Il faut attendre la mort du patriarche pour pousser ses fils à une totale confession. Dépendants de Joseph, ils ne sont pas à l’aise devant lui. Selon le commandement de leur père avant sa mort, ils lui envoient un messager pour lui dire: “Pardonne, je te prie, la transgression de tes frères et leur péché; car ils t’ont fait du mal” (Genèse 50. 17). Leur confession devant Dieu et Joseph est totale. Joseph peut «les consoler et parler à leur cœur» (v. 21).

Cette longue histoire montre que la grâce de Dieu nous “pousse à la repentance” (Romains 2. 4). Par sa providence, Dieu dirige toutes choses pour nous amener à la confession afin d’obtenir le pardon.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , | Poster un commentaire

Une leçon difficile: la confession (2)


“Joseph vit ses frères, et les reconnut; et il fit l’étranger vis-à-vis d’eux, et leur parla durement… et eux ne le reconnurent pas”. Genèse 42. 7, 8

"Et Joseph vit ses frères, et les reconnut; et il fit l’étranger vis-à-vis d’eux" Genèse 42:7 "car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions des cœurs." la Bible, 1 Corinthiens 4:5

"Et Joseph vit ses frères, et les reconnut; et il fit l’étranger vis-à-vis d’eux" Genèse 42:7
"Car Il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et Il dévoilera les intentions des cœurs." la Bible, 1 Corinthiens  4:5

Un lourd mensonge pèse dans la famille de Jacob, mais la vie continue. Seul le chagrin du père empêche l’oubli. La famine qui oblige à aller chercher du blé en Égypte va rouvrir une plaie mal fermée.

Le comportement de Joseph, que ses frères rencontrent à cette occasion, ne relève pas de l’esprit de vengeance, mais du souci louable de retrouver avec ses frères une heureuse communion quand il se fera reconnaître. Pour cela, il leur fait vivre des circonstances qui leur rappellent le passé. D’abord la prison en tant qu’espions (Genèse 42. 17), puis le retour sans Siméon, dont il faut expliquer l’absence à Jacob (v. 24). Enfin Joseph exige, en cas de deuxième expédition, la présence du plus jeune, Benjamin. Nul doute que la peine de Jacob en sera ravivée, ce qui ne manquera pas de peser sur la conscience des coupables. Ces circonstances créent un choc salutaire: “Ils se dirent l’un à l’autre: Certainement nous sommes coupables à l’égard de notre frère” (v. 21). Enfin, l’argent retrouvé dans leur sac les trouble et les laisse débiteurs du maître de l’Égypte.

La famine qui se prolonge oblige à un deuxième convoi de ravitaillement qui pose le problème de Benjamin. On imagine la détresse de Jacob qui, devant la pénurie, finit par accepter: “Prenez votre frère, et levez-vous, retournez vers l’homme; et le Dieu Tout-Puissant vous fasse trouver compassion devant l’homme…! Et moi, si je suis privé d’enfants, j’en serai privé” (Genèse 43. 13, 14).

Contre toute attente, les fils de Jacob sont bien reçus et sont invités par le maître de l’Égypte. Ils peuvent repartir sans difficultés avec Siméon. Mais, à peine sortis de la ville, ils sont rattrapés par l’intendant de Joseph et accusés d’avoir dérobé sa coupe. On la trouve dans le sac de Benjamin, qui est le seul juste parmi ses frères. Cet événement désastreux déclenche un réflexe salutaire de solidarité fraternelle: “Ils déchirèrent leurs vêtements… et ils retournèrent à la ville” (Genèse 44. 13).

Cette circonstance va contraindre les coupables à parler. C’est le début d’une lente confession. Revivre le passé fait partie de ce processus: “Je t’ai fait connaître mon péché, et je n’ai pas couvert mon iniquité; j’ai dit: Je confesserai mes transgressions à l’Éternel; et toi, tu as pardonné l’iniquité de mon péché” (Psaume 32. 5).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , | 1 commentaire

Une leçon difficile: La confession (1)


“Joseph alla après ses frères… Et ils le virent de loin; et avant qu’il fût proche d’eux, ils complotèrent contre lui pour le faire mourir”.
Genèse 37. 17, 18

Job 33:14-15Les enfants de Jacob sont issus de quatre mères différentes. Les préférences du père pour Joseph, fils de Rachel, la femme qu’il aimait, ont aggravé les mésententes dans la famille: “(Ses frères) haïssaient (Joseph), et ne pouvaient lui parler paisiblement” (Genèse 37. 4). Ses songes provoquent la haine de ses frères qui complotent contre lui. Mais la miséricorde de Dieu permet qu’il ait la vie sauve: ses frères le vendent comme esclave à des marchands. Il s’agit maintenant pour les coupables d’expliquer la disparition de Joseph à leur père. Ils la présentent comme un accident: “Nous avons trouvé ceci, reconnais si c’est la tunique de ton fils ou non. Et (Jacob) la reconnut, et dit… une mauvaise bête l’a dévoré” (Genèse 37. 32, 33). Jacob vit alors dans le chagrin et le secret du mensonge s’installe dans la famille. À ce stade, il semble que cette famille criminelle soit totalement disqualifiée pour donner le jour aux douze tribus d’Israël.

À travers elle, Dieu veut nous montrer que c’est par la grâce seule qu’il nous reçoit. Mais la grâce s’accompagne invariablement de la confession, suivie du pardon qu’elle accorde. Ces grands principes sont illustrés par le travail intérieur vécu par les frères de Joseph. Dieu va permettre des événements extraordinaires qui se produiront en Égypte et en Canaan pour permettre un travail intérieur dans la famille de Jacob. Il le fait aussi dans nos vies.

Joseph, vendu en Égypte, devient le second personnage de ce pays après avoir interprété les songes du pharaon: “Puisque Dieu t’a fait connaître tout cela… toi, tu seras sur ma maison, et tout mon peuple se dirigera d’après ton commandement” (Genèse 41. 39, 40).

La famine annoncée par les songes du pharaon s’étend à toute la région. La famille de Jacob est dans le besoin. Ses fils descendent en Égypte chercher du ravitaillement. Ainsi ils auront à faire au responsable de la distribution qui n’est autre que Joseph. C’est le début d’un long travail de confession pour mettre de l’ordre dans leur vie. Quand ils n’auront plus rien à cacher, ils reconnaîtront leur crime et auront enfin la clef de tous les événements mystérieux qu’ils auront vécus.

Les circonstances de nos vies, comme celles des frères de Joseph, peuvent aussi avoir le même objectif.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , | Poster un commentaire

Donnons gloire à notre Dieu!


“Familles des peuples, rendez à l’Éternel, rendez à l’Éternel la gloire et la force! Rendez à l’Éternel la gloire de son nom; apportez une offrande et entrez dans ses parvis”. Psaume 96. 7, 8

"Certes, les ténèbres recouvrent la terre et l'obscurité profonde enveloppe les peuples, mais sur toi l'Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra." La Bible, Esaïe 60: 2

"Certes, les ténèbres recouvrent la terre et l’obscurité profonde enveloppe les peuples, mais sur toi l’Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra." La Bible, Esaïe 60: 2

Seul celui qui connaît Dieu personnellement peut lui donner gloire par Jésus Christ: “Au seul Dieu, notre Sauveur, par notre Seigneur Jésus Christ, gloire, majesté, force et pouvoir, dès avant tout siècle, et maintenant, et pour tous les siècles! Amen” (Jude 25).

Seul celui qui est racheté, qui a la vie de Dieu, peut louer Dieu: “Le vivant, le vivant est celui qui te louera” (Esaïe 38. 19).

Pour donner gloire à Dieu, il convient d’avoir renoncé à soi-même et à la gloire qui vient des hommes. Lui seul est digne de gloire, “car de lui, par lui, et pour lui, sont toutes choses! À lui soit la gloire éternellement! Amen” (Romains 11. 36).

Proclamer la majesté de Dieu remplit le cœur d’humilité. Ces sentiments, David les a exprimés:

À toi, Éternel, est la grandeur, et la force, et la gloire, et la splendeur, et la majesté; car tout, dans les cieux et sur la terre, est à toi. À toi, Éternel, est le royaume et l’élévation, comme Chef sur toutes choses; et les richesses et la gloire viennent de toi, et tu domines sur toutes choses; et la puissance et la force sont en ta main, et il est en ta main d’agrandir et d’affermir toutes choses. Et maintenant, ô notre Dieu, nous te célébrons, et nous louons ton nom glorieux. Et qui suis-je, et qui est mon peuple, que nous ayons le pouvoir d’offrir ainsi volontairement? car tout vient de toi; et ce qui vient de ta main, nous te le donnons” (1 Chroniques 29. 11-14).

L’apôtre Paul, dans sa prière pour tous les saints, fléchit les genoux devant le Père. Dans cette attitude d’humilité et de vénération, il s’exclame: “À celui qui peut faire infiniment plus que tout ce que nous demandons ou pensons, selon la puissance qui opère en nous, à lui gloire dans l’assemblée dans le Christ Jésus, pour toutes les générations du siècle des siècles! Amen” (Ephésiens 3. 20, 21).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , | 1 commentaire

Des otages libérés


“Il m’a envoyé… pour proclamer aux captifs, la liberté, et aux prisonniers l’ouverture de la prison”. Ésaïe 61. 1

"Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, ... Pour être la lumière des nations, 7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres." La Bible, Esaïe 42:6-7

"Moi, l’Éternel, Je t’ai appelé pour le salut, et Je te prendrai par la main, Je te garderai, … Pour être la lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres." La Bible, Esaïe 42:6-7

En août 2004, deux journalistes français, envoyés pour suivre le conflit américano-irakien, sont enlevés alors qu’ils étaient en plein exercice de leur fonction. En décembre de la même année, ils sont remis sains et saufs à l’ambassade de France à Bagdad par l’armée islamique en Irak et, le lendemain, ils rentrent en France avec les plus grands honneurs.

Pendant leurs longs mois de captivité, la radio France-Info a fait entendre tous les jours, par la voix de personnalités, le même message: «Aujourd’hui xx (le nombre de jours) de captivité pour nos compatriotes Christian Chesnot et Georges Malbrunot; tant qu’ils sont otages, nous le sommes aussi; ne les oublions pas». Divers personnalités du monde de la culture, des arts, de l’économie, de la politique, des sports, se sont relayées jour après jour pour que ce message soit entendu sur les ondes. Nous ne pouvons que nous réjouir de savoir que Christian Chesnot et Georges Malbrunot ont été libérés, rendus à leurs familles sans avoir été trop maltraités. Mais cela nous fait penser à d’autres otages, à d’autres prisonniers.

En effet, les hommes sans Dieu sont sous le pouvoir de Satan; ils se croient libres, mais ils sont prisonniers. Ils s’imaginent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, mais ils sont les otages de Satan. Captifs, ils sont “toute leur vie tenus en esclavage” (Hébreux 2. 15); ils sont les esclaves du pire ennemi et ce qui les retient prisonniers, c’est le péché, et “le salaire du péché, c’est la mort” (Romains 6. 23).

Si pour les deux journalistes, c’est la diplomatie française qui a permis leur délivrance, pour les hommes sous le pouvoir de Satan, qui est le libérateur? Le Fils de Dieu lui-même! Et quel est le prix de la rançon pour une telle délivrance? C’est la vie de Christ donnée en rançon pour tous les hommes (1 Timothée 2. 6). Alors celui qui apporte ses péchés au pied de la croix est libéré de la condamnation: il est sauvé par la grâce, par le moyen de la foi (Ephésiens 2. 8).

Il y a eu une mobilisation nationale pour deux otages pendant plus de quatre mois; cela doit parler à nos consciences, à nous qui connaissons le Seigneur comme notre Sauveur. Ne devrions-nous pas aussi nous mobiliser pour annoncer l’Évangile à ceux qui sont otages de Satan… et beaucoup sont très proches de nous

Voyons, écoutons, sentons, touchons, goûtons l’amour de Jésus! Il transforme notre être tout entier.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , | 1 commentaire

Directeur de conscience ?


“Va en paix”. 2 Rois 5. 19
“Que la volonté du Seigneur soit faite!” Actes 21. 14

"Cherche à connaître Sa volonté pour tout ce que tu entreprends, et Il te conduira sur le droit chemin." la Bible, Proverbes 3:6

"Cherche à connaître Sa volonté pour tout ce que tu entreprends, et Il te conduira sur le droit chemin."
la Bible, Proverbes 3:6

Un «directeur de conscience» est une personne qui en dirige d’autres en matière de morale et de religion. Ce rôle a-t-il une base biblique? Deux exemples très différents nous font réfléchir.

Naaman, chef de l’armée du roi de Syrie, vient d’être guéri de sa lèpre en se plongeant sept fois dans le Jourdain, selon la parole du prophète Élisée. Avant de repartir pour Damas, il s’engage à ne plus offrir pour lui-même de sacrifice aux idoles. Cependant il dit à Élisée: “Qu’en ceci l’Éternel pardonne à ton serviteur, quand mon seigneur entrera dans la maison de Rimmon pour s’y prosterner, et qu’il s’appuiera sur ma main, et que je me prosternerai dans la maison de Rimmon…!” (2 Rois 5. 18). Que va répondre Élisée? Lui interdire de pénétrer dans un temple d’idoles avec le roi? Le lui permettre? Ce qui pourrait sembler approuver l’idolâtrie!

Élisée ne se pose pas en directeur de conscience. Il lui répond: “Va en paix”. Le prophète a conscience des problèmes difficiles que devra affronter Naaman. Il a confiance que Dieu fera son œuvre dans son cœur, le moment venu.

L’apôtre Paul désire ardemment être à Jérusalem pour la Pentecôte, la fête du grand rassemblement des Juifs (Actes 20. 16). Au cours de son voyage, il s’arrête à Tyr où il trouve des disciples qui lui disent, par l’Esprit, de ne pas monter à Jérusalem. Paul ne tient pas compte de l’avertissement et continue sa route. Il loge ensuite quelques jours à Césarée. Par une prophétie, Paul reçoit un nouvel avertissement et les frères le supplient de ne pas poursuivre son voyage. Comme Paul ne se laisse pas persuader, les frères n’insistent plus. Leur attitude est remarquable de sagesse. Ordonner à Paul de ne pas monter à Jérusalem? Ce serait substituer un ordre aux avertissements de l’Esprit! Approuver l’apôtre? Ce serait négliger les avertissements de l’Esprit! Les frères adoptent la seule attitude spirituelle possible dans cette situation. Ils disent simplement: “Que la volonté du Seigneur soit faite!”.

Les parents dans la famille ou les anciens dans l’assemblée ont le devoir, de la part de Dieu, de dire ce qui leur paraît être juste selon la Parole. Gardons-nous cependant de prendre la place de Dieu en nous posant en directeur de conscience. Seul Dieu peut comprendre les mobiles qui faisaient agir Naaman ou Paul.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , | Poster un commentaire

Chrétiens, oui… avec nos 5 sens!


“Ce qui était dès le commencement, ce que vous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la Parole de la vie (et la vie a été manifestée; et nous avons vu, et nous témoignons, et nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée); ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous aussi vous ayez communion avec nous: or notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ”. 1 Jean 1. 1-3

  1. Cinq SensLa vue: “Les yeux fixés sur Jésus, le chef de la foi et celui qui la mène à l’accomplissement” (Hébreux 12. 2). Pour nous, croyants de la période de la grâce, fixer nos yeux sur Jésus, c’est considérer la foi du Seigneur Jésus Christ dans sa vie, afin de l’imiter.
  2. L’ouïe: “Bienheureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent” (Luc. 11. 28). C’est écouter la voix de Dieu qui se révèle à nous dans les Écritures et mettre en pratique ce qu’il nous dit.
  3.  L’odorat: “Tes parfums sont d’agréable odeur; ton nom est un parfum répandu” (Cantiques des cantiques 1. 3). Le parfum du nom de “Jésus” (Dieu Sauveur) se répand en grâce pour quiconque croit en lui. Ma marche et mes paroles répandent-elles “la bonne odeur de Christ” (2 Corinthiens 2. 15)?
  4. Le toucher: “Tous ceux qui le touchaient étaient guéris” (Marc 6. 56). On pense à la femme qui avait une perte de sang depuis douze ans et qui, s’approchant par-derrière, avait touché le bord du vêtement du Seigneur. Pierre ne comprend pas alors son Maître: “Maître, les foules te serrent et te pressent, et tu dis: Qui m’a touché?” (Luc. 8. 45). En effet, à ce moment-là, beaucoup l’avaient touché, mais une seule l’avait fait avec foi! Le Seigneur sait bien reconnaître notre «toucher de la foi».
  5.  Le goût: “Goûtez et voyez que l’Éternel est bon! Bienheureux l’homme qui se confie en lui” (Psaume 34. 8; voir aussi 1 Pierre 2. 3). Ce que nous avons déjà goûté de la bonté de notre Seigneur devrait nous stimuler à nous nourrir de plus en plus de lui.

Voyons, écoutons, sentons, touchons, goûtons l’amour de Jésus! Il transforme notre être tout entier.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , | 2 Commentaires