Psaume 44


1 O Dieu ! nous avons entendu de nos oreilles, nos pères nous ont raconté l’œuvre que tu as opérée dans leurs jours, aux jours d’autrefois.
2 Tu as, par ta main, dépossédé les nations, et tu as planté nos pères ; tu as affligé les peuples et tu les as chassés.
3 Car ce n’est point par leur épée qu’ils ont possédé le pays, et ce n’est pas leur bras qui les a sauvés ; car c’est ta droite et ton bras et la lumière de ta face, parce que tu avais pris ton plaisir en eux.
4 C’est toi qui es mon roi, ô Dieu ! Commande le salut pour Jacob.
5 Avec toi, nous frapperons nos adversaires ; par ton nom, nous foulerons ceux qui s’élèvent contre nous.
6 Car ce n’est pas en mon arc que je me confie, et mon épée ne me sauvera point ;
7 Car tu nous as sauvés de nos adversaires, et tu rends confus ceux qui nous haïssent.
8 En Dieu nous nous glorifierons tout le jour, et nous célébrerons ton nom à toujours. Sélah.
9 Mais tu nous as rejetés et rendus confus, et tu ne sors plus avec nos armées ;
10 Tu nous as fait retourner en arrière devant l’adversaire, et ceux qui nous haïssent ont pillé pour eux-mêmes ;
11 Tu nous as livrés comme des brebis destinées à être mangées, et tu nous as dispersés parmi les nations ;
12 Tu as vendu ton peuple pour rien, et tu ne t’es pas agrandi par leur prix ;
13 nous as mis en opprobre chez nos voisins, en risée et en raillerie auprès de nos alentours ;
14 Tu nous as mis comme proverbe parmi les nations, comme hochement de tête parmi les peuples.
15 Tout le jour ma confusion est devant moi, et la honte de ma face m’a couvert,
16 cause de la voix de celui qui outrage et qui injurie, à cause de l’ennemi et du vengeur.
17 Tout cela nous est arrivé, et nous ne t’avons pas oublié, et nous n’avons pas été infidèles à ton alliance.
18 Notre cœur ne s’est pas retiré en arrière, et nos pas n’ont point dévié de ton sentier ;
19 Quoique tu nous aies écrasés dans le lieu des chacals, et que tu nous aies couverts de l’ombre de la mort.
20 Si nous avions oublié le nom de notre Dieu, et étendu nos mains vers un Dieu étranger,
21 Dieu ne s’en enquerrait-il pas ? Car lui connaît les secrets du cœur.
22 Mais, à cause de toi, nous sommes mis à mort tous les jours, nous sommes estimés comme des brebis de tuerie.
23 Éveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ? Réveille-toi ; ne nous rejette pas pour toujours.
24 Pourquoi caches-tu ta face, et oublies-tu notre affliction et notre oppression ?
25 Car notre âme est courbée jusque dans la poussière, notre ventre est attaché à la terre.
26 Lève-toi, aide-nous, et rachète-nous à cause de ta bonté.