Psaume 108


1 Mon cœur est affermi, ô Dieu ! je chanterai, et je psalmodierai,… mon âme aussi.
2 Éveillez-vous, luth et harpe ! Je m’éveillerai à l’aube du jour.
3 Je te célébrerai parmi les peuples, ô Éternel ! et je chanterai tes louanges parmi les peuplades ;
4 Car ta bonté est grande par-dessus les cieux, et ta vérité atteint jusqu’aux nues.
5 Élève-toi, ô Dieu ! au-dessus des cieux, et que ta gloire soit au-dessus de toute la terre.
6 Afin que tes biens aimés soient délivrés, sauve par ta droite, et réponds-moi.
7 Dieu a parlé dans sa sainteté : Je me réjouirai ; je partagerai Sichem et je mesurerai la vallée de Succoth.
8 Galaad est à moi, Manassé est à moi, et Éphraïm est la force de ma tête ; Juda est mon législateur ;
9 Moab est le bassin où je me lave ; sur Édom j’ai jeté ma sandale ; sur la Philistie je pousserai des cris de triomphe.
10 Qui me conduira dans la ville forte ? Qui me mènera jusqu’en Édom ?
11 Ne sera-ce pas toi, ô Dieu, qui nous as rejetés, et qui n’es pas sorti, ô Dieu, avec nos armées ?
12 Donne-nous du secours pour sortir de détresse ; car la délivrance qui vient de l’homme est vaine.
13 Par Dieu nous ferons des actes de valeur, et c’est lui qui foulera nos adversaires.