Romains 12


1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, [ce qui est] votre service intelligent.
2 Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de [votre] entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite.
3 Car, par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de ceux qui sont parmi vous de ne pas avoir une haute pensée [de lui-même], au-dessus de celle qu’il convient d’avoir, mais de penser de manière à avoir de saines pensées, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
4 Car comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n’ont pas la même fonction,
5 ainsi nous qui sommes plusieurs, sommes un seul corps en Christ, et chacun individuellement membres l’un de l’autre.
6 Or ayant des dons de grâce différents, selon la grâce qui nous a été donnée, soit la prophétie, [prophétisons] selon la proportion de la foi ;
7 soit le service, [soyons occupés] du service ; soit celui qui enseigne, [qu’il s’applique] à l’enseignement ;
8 soit celui qui exhorte, à l’exhortation ; — celui qui distribue, [qu’il le fasse] en simplicité ; celui qui est à la tête, [qu’il conduise] soigneusement ; celui qui exerce la miséricorde, [qu’il le fasse] joyeusement.

9 Que l’amour soit sans hypocrisie ; ayez en horreur le mal, tenez ferme au bien ;
10 quant à l’amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres ; quant à l’honneur, étant les premiers à le rendre aux autres ;
11 quant à l’activité, pas paresseux ; fervents en esprit ; servant le Seigneur ;
12 vous réjouissant dans l’espérance ; patients dans la tribulation ; persévérants dans la prière ;
13 subvenant aux nécessités des saints ; vous appliquant à l’hospitalité.
14 Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez et ne maudissez pas.
15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent ;
16 ayant, les uns envers les autres, un même sentiment ; ne pensant pas aux choses élevées, mais vous associant aux humbles. Ne soyez pas sages à vos propres yeux ;…
17 ne rendant à personne mal pour mal ; vous proposant ce qui est honnête devant tous les hommes ;
18 s’il est possible, autant que cela dépend de vous, vivant en paix avec tous les hommes ;
19 ne vous vengeant pas vous-mêmes, bien-aimés ; mais laissez agir la colère, car il est écrit : «À moi la vengeance ; moi je rendrai, dit le Seigneur»
20 «Si donc ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en faisant cela tu entasseras des charbons de feu sur sa tête»
21 Ne sois pas surmonté par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, [ce qui est] votre service intelligent.

2 Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de [votre] entendement, pour que vous discerniez* quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite.

3 Car, par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de ceux qui sont parmi vous de ne pas avoir une haute pensée [de lui-même], au-dessus de celle qu’il convient d’avoir, mais de penser de manière à avoir de saines pensées, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.

4 Car comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n’ont pas la même fonction*,

5 ainsi nous qui sommes plusieurs, sommes un seul corps en Christ, et chacun individuellement membres l’un de l’autre.

6 Or ayant des dons de grâce différents, selon la grâce qui nous a été donnée, soit la prophétie, [prophétisons] selon la proportion de la foi ;

7 soit le service, [soyons occupés] du service ; soit celui qui enseigne, [qu’il s’applique] à l’enseignement ;

8 soit celui qui exhorte, à l’exhortation ; — celui qui distribue, [qu’il le fasse] en simplicité* ; celui qui est à la tête, [qu’il conduise] soigneusement ; celui qui exerce la miséricorde, [qu’il le fasse] joyeusement.

— v. 2 : ou : examiniez, éprouviez. — v. 4 : action. — v. 8 : ou : avec libéralité.

9 Que l’amour soit sans hypocrisie ; ayez en horreur le mal, tenez ferme au bien ;

10 quant à l’amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres ; quant à l’honneur, étant les premiers à le rendre aux autres ;

11 quant à l’activité, pas paresseux ; fervents en esprit* ; servant** le Seigneur ;

12 vous réjouissant dans l’espérance ; patients dans la tribulation ; persévérants dans la prière ;

13 subvenant aux nécessités des saints ; vous appliquant à l’hospitalité.

14 Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez et ne maudissez pas.

15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent ;

16 ayant, les uns envers les autres, un même sentiment ; ne pensant pas aux choses élevées, mais vous associant aux humbles*. Ne soyez pas sages à vos propres yeux ;…

17 ne rendant à personne mal pour mal ; vous proposant ce qui est honnête devant tous les hommes ;

18 s’il est possible, autant que cela dépend de vous, vivant en paix avec tous les hommes ;

19 ne vous vengeant pas vous-mêmes, bien-aimés ; mais laissez agir la colère, car il est écrit : «À moi la vengeance ; moi je rendrai, dit le *Seigneur» [Deutéronome 32:35].

20 «Si donc ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en faisant cela tu entasseras des charbons de feu sur sa tête» [Proverbes 25:21-22].

21 Ne sois pas surmonté par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

4 commentaires pour Romains 12

  1. Seigneur ,tu indiques au fidele un chemin qui va tout droit,la voie que tu lui traces est sans détour.Oui ,sur le chemin que tu commandes de suivre,nous comptons sur toi, Seigneur.(ésaie26v7-8)

  2. Seigneur que cette parole me touche ! Elle produit des choses en moi que moi même je ne peux l’expliquer je me sens différente ce matin à travers ton l’écriture .Romain 12.

  3. ben dit :

    Merci pour cette ecriture

  4. Nicolas dit :

    je te remercie seigneur pour ton réconfort ,mon cœur qui pèse salège je me sens mieux
    Je ne serais comment te l’expliquer je t’aime papa .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s