Alexandre le Grand


“Moi (l’Éternel), je tue, et moi, je fais vivre; moi, je blesse, et moi, je guéris; et il n’y a personne qui délivre de ma main”. Deutéronome 32. 39

“Le Très-haut domine sur le royaume des hommes”. Daniel 4. 17

"Cette puissance, Dieu l'a déployée en Christ quand Il l'a ressuscité et l'a fait asseoir à Sa droite dans les lieux célestes,  au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute souveraineté et de tout nom qui peut être nommé, non seulement dans le monde présent, mais encore dans le monde à venir.  Il a tout mis sous ses pieds." La Bible, Éphésiens 1:20-22

« Cette puissance, Dieu l’a déployée en Christ quand Il l’a ressuscité et l’a fait asseoir à Sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute souveraineté et de tout nom qui peut être nommé, non seulement dans le monde présent, mais encore dans le monde à venir. Il a tout mis sous ses pieds. » La Bible, Éphésiens 1:20-22

Alexandre le Grand, avec son armée, part de Macédoine, au nord de la Grèce au printemps 334 avant J.-C.Il va de victoire en victoire. En 11 ans seulement, il prend possession de l’immense empire médo-perse.

Le livre de Daniel prophétise de cette conquête rapide comme l’éclair*: “Je considérais, et voici un bouc venant du couchant sur la face de toute la terre, et qui ne touchait pas la terre; et le bouc avait une corne de grande apparence entre ses yeux. Et il vint jusqu’au bélier… et courut sur lui dans la fureur de sa force… il s’exaspéra contre lui et frappa le bélier, et brisa ses deux cornes, et le bélier fut sans force pour tenir devant lui: il le jeta par terre… Le bouc velu, c’est le roi de Javan (la Grèce); et la grande corne qui était entre ses yeux, c’est le premier roi” (chapitre 8. 5-7, 21).

Le conquérant que rien ni personne ne peut arrêter, le maître du monde, parvient à Babylone en juin 323 avant Jésus-Christ. Il est au sommet de sa gloire à trente-trois ans. C’est là qu’il est atteint d’une fièvre. Pendant onze jours, il combat contre elle, mais en vain. Malaria contractée dans les marais de Babylone? Poison absorbé lors d’un ultime banquet? Abus d’alcool? Alexandre est fauché en pleine jeunesse après avoir conquis le monde**. Son orgueil démesuré est abattu.

Dans l’hypothèse la plus probable, celle de la malaria, l’ironie de Dieu ne serait pas absente. En effet, l’armée d’Alexandre a été partout victorieuse grâce à ses célèbres «phalanges», des régiments de fantassins portant de redoutables lances, longues de 5 à 7 mètres sur seize rangs de profondeur. Avec une telle armée, rien ne pouvait vaincre Alexandre, sauf la minuscule piqûre d’un moustique qui lui aurait inoculé la malaria.

“Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les choses fortes… afin que personne ne se glorifie devant Dieu” (1 Corinthiens 1. 27, 29); “l’orgueil va devant la ruine, et l’esprit hautain devant la chute” (Proverbes 16. 18).

Le chrétien non plus ne doit jamais l’oublier!

*Alexandre le Grand et son armée sont représentés au ch. 7 de Daniel par le léopard (animal très rapide) et au ch. 8 par un bouc.
**Daniel avait aussi annoncé la chute d’Alexandre (Daniel 8. 8, 22)

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.