1 Rois 20


1 Et Ben-Hadad, roi de Syrie, rassembla toutes ses forces ; et il y avait trente-deux rois avec lui, et des chevaux et des chars. Et il monta et assiégea Samarie, et lui fit la guerre.
2 Et il envoya des messagers à Achab, roi d’Israël, dans la ville ; et il lui dit :
3 Ainsi dit Ben-Hadad : Ton argent et ton or sont à moi, et tes femmes, et tes fils, les plus beaux, sont à moi.
4 Et le roi d’Israël répondit et dit : Selon ta parole, ô roi, mon seigneur, je suis à toi, moi et tout ce que j’ai.
5 Et les messagers revinrent et dirent : Ainsi a parlé Ben-Hadad, disant : Je t’ai envoyé dire en effet : Tu me donneras ton argent et ton or, et tes femmes, et tes fils ;
6 mais demain à cette heure, j’enverrai mes serviteurs vers toi, et ils fouilleront ta maison et les maisons de tes serviteurs, et ils mettront dans leurs mains tout ce qui est désirable à tes yeux, et l’emporteront.
7 Et le roi d’Israël appela tous les anciens du pays, et dit : Sachez, je vous prie, et voyez comment cet homme cherche du mal ; car il a envoyé vers moi pour mes femmes, et pour mes fils, et pour mon argent, et pour mon or, et je ne lui ai rien refusé.
8 Et tous les anciens et tout le peuple lui dirent : Ne l’écoute pas, et ne consens pas.
9 Et il dit aux messagers de Ben-Hadad : Dites au roi, mon seigneur : Tout ce que tu as mandé à ton serviteur la première fois, je le ferai ; mais cette chose-ci, je ne puis la faire. Et les messagers s’en allèrent et lui rapportèrent cela.
10 Et Ben-Hadad envoya vers lui, et dit : Ainsi me fassent les dieux et ainsi ils y ajoutent, si la poussière de Samarie suffit pour remplir le creux des mains de tout le peuple qui me suit !
11 Et le roi d’Israël répondit et dit : Dites-lui : Que celui qui se ceint ne se vante pas comme celui qui délie sa ceinture.
12 Et il arriva que lorsque Ben-Hadad entendit cette parole (il était à boire, lui et les rois, dans les tentes), il dit à ses serviteurs : Placez-vous. Et ils se rangèrent contre la ville.
13 Et voici, un prophète s’approcha d’Achab, roi d’Israël, et dit : Ainsi dit l’Éternel : Vois-tu toute cette grande multitude ? Voici, je l’ai livrée aujourd’hui en ta main, et tu sauras que moi, je suis l’Éternel.
14 Et Achab dit : Par qui ? Et il dit : Ainsi dit l’Éternel : Par les serviteurs des chefs des provinces. Et il dit : Qui engagera le combat ?
15 Et il dit : Toi. Et il dénombra les serviteurs des chefs des provinces ; et ils étaient deux cent trente-trois ; et après eux, il dénombra tout le peuple, tous les fils d’Israël, sept mille hommes.
16 Et ils sortirent à midi ; et Ben-Hadad buvait, s’enivrant dans les tentes, lui et les rois, trente-deux rois qui l’aidaient.
17 Et les serviteurs des chefs des provinces sortirent les premiers. Et Ben-Hadad envoya, et on lui rapporta, disant : Des hommes sont sortis de Samarie.
18 Et il dit : S’ils sont sortis pour la paix, saisissez-les vivants ; et s’ils sont sortis pour la guerre, saisissez-les vivants.
19 Et ces serviteurs des chefs des provinces sortirent de la ville, ainsi que l’armée qui les suivait.
20 Et ils frappèrent chacun son homme, et les Syriens s’enfuirent ; et Israël les poursuivit ; et Ben-Hadad, roi de Syrie, échappa sur un cheval, avec des cavaliers.
21 Et le roi d’Israël sortit et frappa les chevaux et les chars, et il infligea aux Syriens une grande défaite.
22 Et le prophète s’approcha du roi d’Israël, et lui dit : Va, fortifie-toi, et sache et vois ce que tu dois faire ; car au retour de l’année le roi de Syrie montera contre toi.
23 Et les serviteurs du roi de Syrie lui dirent : Leurs dieux sont des dieux de montagnes ; c’est pourquoi ils ont été plus forts que nous ; mais si nous les combattons dans la plaine, certainement nous serons plus forts qu’eux.
24 Et fais ceci : Ôte les rois chacun de sa place, et mets en leur lieu des capitaines ;
25 et toi, dénombre-toi une armée comme l’armée que tu as perdue, et cheval pour cheval, et char pour char, et nous nous battrons avec eux dans la plaine : certainement nous serons plus forts qu’eux. Et il écouta leur voix, et fit ainsi.
26 Et il arriva, qu’au retour de l’année, Ben-Hadad dénombra les Syriens, et monta à Aphek pour faire la guerre contre Israël.
27 Et les fils d’Israël furent dénombrés et approvisionnés ; et les fils d’Israël allèrent à leur rencontre, et ils campèrent vis-à-vis d’eux, comme deux petits troupeaux de chèvres, et les Syriens remplissaient le pays.
28 Et l’homme de Dieu s’approcha, et parla au roi d’Israël et dit : Ainsi dit l’Éternel : Parce que les Syriens ont dit : L’éternel est un dieu de montagnes, et pas un dieu de plaines, je livrerai toute cette grande multitude en ta main ; et vous saurez que je suis l’Éternel.
29 Et ils campèrent, ceux-ci vis-à-vis de ceux-là, sept jours ; et il arriva, le septième jour, que le combat se livra. Et les fils d’Israël frappèrent les Syriens, cent mille hommes de pied, en un seul jour.
30 Et le reste s’enfuit à Aphek, dans la ville, et la muraille tomba sur vingt-sept mille hommes de ceux qui restaient. Et Ben-Hadad s’enfuit et entra dans la ville, d’une chambre dans l’autre.
31 Et ses serviteurs lui dirent : Voici, nous avons entendu dire que les rois de la maison d’Israël sont des rois doux et cléments ; mettons, je te prie, des sacs sur nos reins et des cordes à nos têtes, et sortons vers le roi d’Israël : peut-être qu’il laissera vivre ton âme.
32 Et ils ceignirent de sacs leurs reins et mirent des cordes à leurs têtes, et s’en vinrent vers le roi d’Israël. Et ils dirent : Ton serviteur Ben-Hadad dit : Je te prie, laisse vivre mon âme. Et il dit : Vit-il encore ? Il est mon frère.
33 Et les hommes en augurèrent du bien, et se hâtèrent de saisir ce qui venait de lui ; et ils dirent : Ton frère Ben-Hadad… Et il dit : Allez, amenez-le. Et Ben-Hadad sortit vers lui, et il le fit monter sur son char.
34 Et Ben-Hadad lui dit : Les villes que mon père a prises à ton père, je les rends, et tu feras pour toi des rues à Damas, comme mon père en a fait à Samarie. Et moi, dit Achab, je te renverrai avec cette alliance. Et il fit alliance avec lui, et le renvoya.
35 Et un homme d’entre les fils des prophètes dit à son compagnon, par la parole de l’Éternel : Frappe-moi, je te prie. Et l’homme refusa de le frapper.
36 Et il lui dit : Parce que tu n’as pas écouté la voix de l’Éternel, voici, quand tu sortiras d’auprès de moi, le lion te tuera. Et il sortit d’auprès de lui, et le lion le trouva, et le tua.
37 Et il trouva un autre homme, et il dit : Frappe-moi, je te prie. Et l’homme le frappa fort, et le blessa.
38 Et le prophète s’en alla, et se tint sur le chemin du roi, et se déguisa avec un bandeau sur les yeux.
39 Et, comme le roi passait, il cria au roi, et dit : Ton serviteur était sorti au milieu de la bataille, et voici, un homme se détourna, et m’amena un homme, et dit : Garde cet homme ; s’il vient à manquer, ta vie sera à la place de sa vie, ou tu me pèseras un talent d’argent.
40 Et, comme ton serviteur était occupé çà et là, l’homme a disparu. Et le roi d’Israël lui dit : Ainsi est ton jugement : tu en as décidé.
41 Et il ôta avec hâte le bandeau de dessus ses yeux, et le roi d’Israël le reconnut pour l’un des prophètes.
42 Et il lui dit : Ainsi dit l’Éternel : Parce que tu as laissé aller d’entre tes mains l’homme que j’avais voué à la destruction, ta vie sera pour sa vie, et ton peuple pour son peuple.
43 Et le roi d’Israël alla en sa maison, triste et irrité, et il vint à Samarie.