Réconfort dans la détresse


“Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père qui est plein de bonté, le Dieu qui réconforte dans toutes les situations. Il nous réconforte dans toutes nos détresses, afin qu’à notre tour nous soyons capables de réconforter ceux qui passent par toutes sortes de détresses, en leur apportant le réconfort que Dieu nous a apporté. De même, en effet, que les souffrances de Christ surabondent dans notre vie, le réconfort qu’il nous donne surabonde.” 2 Corinthiens 1.3-5

« Quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute aucun mal car Tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me réconforte. » La Bible, Psaume 23:4

Si tu suis le milieu du sport, tu as certainement entendu parler de cette affaire qui est d’actualité ces derniers jours et qui a fait couler beaucoup d’encre : La joueuse de tennis n°2 mondiale, Naomi Osaka s’est retirée du tournoi de Roland-Garros ; son refus de participer aux conférences de presse durant le tournoi étant inadmissible pour les organisateurs.

Pourquoi une joueuse si forte et si connue refusait-elle de se présenter devant les médias ? Elle s’explique sur ses raisons comme suit : « Je n’ai jamais voulu créer de perturbation et je comprends que le timing n’était pas bon et que mon message aurait dû être plus clair. La vérité est que j’ai traversé de longues périodes de dépression depuis l’US Open 2018 (qu’elle avait remporté) et j’ai eu beaucoup de mal à m’en remettre. Même si la presse qui couvre le tennis a toujours été bienveillante envers moi, je ne suis pas à l’aise pour parler en public et je ressens d’immenses vagues d’anxiété quand je dois m’adresser à la presse mondiale. ». (source : RTS Sport 01.06.2021)

Depuis cette annonce, de nombreux articles ont été écrits à ce sujet, ce qui alimente les conversations de “bistro” des férus de sport. J’ai même entendu une émission radio (émission Forum RTS du 06.06.21) consacrée à ce sujet et où différents acteurs du sport, notamment des journalistes sportifs, y allaient chacun de leur analyse sur cette situation. Les uns pensent qu’elle exagère, qu’il n’est pas concevable de refuser ces apparitions qui font partie intégrante de son métier, d’autres qu’elle est courageuse, que cet événement va permettre de revoir les pratiques dans ce sport, notamment des relations entre les joueurs et les médias. Beaucoup de commentaires et d’opinions partagées sur ce sujet, où le souci semble être davantage sur les répercussions que les aveux de cette athlète auront sur son sport que sur sa santé et de la détresse émotionnelle qu’elle vit depuis de nombreux mois.

Cependant, personnellement, je me pose cette question : comment va Naomi aujourd’hui ?

Elle a eu le courage de parler ouvertement des souffrances qu’elle vit, de la dépression, de l’anxiété. C’est déjà très difficile d’avouer de telles vulnérabilités pour tout un chacun, mais dans le monde du sport et à son niveau, cela est d’autant plus difficile.

Tout comme l’apôtre Paul, j’ai moi-même envie de m’exprimer : “Béni soit notre Dieu qui est rempli d’amour pour ses enfants et qui est prêt à nous réconforter dans toutes les détresses que nous vivons !” Oui, j’aurais envie qu’elle expérimente le réconfort de Dieu dans ses peines ; le même réconfort que j’ai moi-même expérimenté lors de grandes souffrances dans ma vie. Ma prière pour elle : “Que le réconfort de Christ surabonde dans sa vie.”

Paul continue plus loin dans sa lettre aux Corinthiens en disant : “C’est Dieu, qui ressuscite les morts, qui nous délivre. Oui, nous avons l’espérance qu’il nous délivrera encore (…), et vous y contribuez en priant pour nous.” (1.10)

Et toi, souffres-tu en ce moment, physiquement ou psychiquement ?

Je t’encourage à te tourner vers Dieu en prière, afin de recevoir son réconfort et/ou demande à quelqu’un de prier pour toi.

Connais-tu quelqu’un qui souffre autour de toi ? Et si tu commençais par prier (comme l’ont fait les Corinthiens pour Paul), pour que cette personne reçoive réconfort et délivrance de la part de Dieu et des personnes qui l’entourent.

S. Ray
Aumônière Sportive

Si tu veux dépendre de Dieu pour réconforter ton entourage, clique sur l’enveloppe !Contact

Cet article, publié dans Méditations sportives, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.