Mise à l’épreuve


“Mes frères et sœurs, quand vous passez par toutes sortes d’épreuves, considérez-vous comme heureux. Car vous le savez : la mise à l’épreuve de votre foi produit l’endurance. Mais il faut que votre endurance aille jusqu’au bout de ce qu’elle peut faire pour que vous parveniez à l’état d’adulte et soyez pleins de force, des hommes auxquels il ne manque rien.” Jacques 1.2-4

La notion de “mise à l’épreuve” est très courante en sport. Les compétitions sont des instants clés dans la vie d’un sportif, où son travail y est évalué et le fruit de ses entraînements peut y être récolté. Dans certains sports, tels que le judo ou la danse par exemple, les examens sont réguliers et indispensables pour pouvoir passer au palier supérieur. C’est ainsi en passant plusieurs épreuves, qu’une danseuse peut atteindre le grade ultime “d’étoile” ou le judoka celui de ceinture noire.

Le texte d’aujourd’hui de l’Apôtre Jacques reflète cette même réalité pour la vie de foi d’un chrétien. Avec Jésus à nos côtés, nous vivons des temps d’apprentissage, des temps où nous faisons des expériences et puis il y a les temps où notre foi est mise à l’épreuve, dans le but, comme le texte l’indique, de grandir en maturité.

Souvent, nous percevons les épreuves dans nos vies comme source d’angoisse et de frustration. C’est aussi le cas pour des athlètes, qui appréhendent souvent de passer devant les juges ou sont déçus de ne pas avoir réussi à exprimer le meilleur d’eux-mêmes en compétition. Cependant l’apôtre Jacques nous invite à voir les épreuves comme des opportunités de mettre en pratique notre foi et de devenir plus endurants.

Mes chers frères et sœurs, en ce temps de crise mondiale, ta foi peut vraiment être mise à l’épreuve. La foi, comme écrit dans Hébreux 11, c’est de garder l’espérance et d’avoir la certitude des réalités que nous ne voyons pas.

Si aujourd’hui, tu doutes de l’avenir, si tu es angoissé(e) par rapport à toutes les incertitudes. Si tu es submergé(e) par tes circonstances et que tu ne vois pas d’issue, alors continue ! Bats-toi, garde tes yeux fixés sur Jésus qui est celui qui ouvre le chemin de la foi et la porte à la perfection (Hébreux 12.2), combats le bon combat de la foi (1 Timothée 6.12) et réjouis-toi dans ce temps où ta foi est mise à l’épreuve !

S. Ray
Amonière Sportive

Si même dans les mises à l’épreuve, tu veux tenir ferme en Dieu, clique sur l’enveloppe !Contact

Cet article, publié dans Méditations sportives, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mise à l’épreuve

  1. Norent dit :

    Pour moi, l’important n’est pas le but en soi mais le chemin qui y conduit. C’est cette réflexion, cette analyse du chemin parcouru qui permet d’aller plus loin en affrontant les inévitables obstacles qui parsèment l’existence. Les obstacles nous permettent aussi de développer une réflexion sur le ou les buts que l’on se fixe. L’athlète qui ne vise que la première place sera toujours dans la souffrance. Souffrance s’il n’est que deuxième. Souffrance s’il est premier et que la récompense attendue ne lui apporte pas la joie espérée.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.