Suivre la nuée


“L’Éternel allait devant eux, de jour dans une colonne de nuée pour les conduire par le chemin, et de nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils marchent jour et nuit : la colonne de nuée ne se retira point, le jour, ni la colonne de feu, la nuit, de devant le peuple”. Exode 13. 21, 22

De nombreuses caravanes étaient souvent parties de Succoth et avaient traversé ce désert que Dieu qualifie Lui-même de “grand et terrible” (Deutéronome 1. 19). Mais jamais une troupe aussi nombreuse : des hommes, des femmes, des enfants, des vieillards, et d’immenses troupeaux ! Devant soi, pas de chemin, aucun poteau indicateur, personne auprès de qui se renseigner ! Pour se diriger, cette foule en marche vers le pays promis ne peut compter que sur Dieu seul.

Le croyant lui aussi est moralement dans le désert. Il ne connaît pas le chemin à suivre. Mais le Seigneur dit Lui-même : “Moi, je suis le chemin” (Jean 14. 6). Voilà la direction ! Suivons le Maître, les yeux fixés sur Lui comme jadis les Israélites suivaient la nuée.

Nous disons facilement que nous suivons la nuée. Pourtant, en toute franchise, est-ce que nous ne demandons pas parfois à la nuée de nous suivre ? Nous nous enga­geons dans certaines entreprises et nous essayons de nous persuader que nous faisons la volonté divine. Ainsi, au lieu d’être guidés par Dieu, nous nous trompons nous-mêmes ! Mais Dieu nous ramène comme Il l’a fait pour Jonas. Ce prophète allait à Tarsis alors que Dieu lui avait demandé d’aller à Ninive : il a dû séjourner trois jours dans le ventre d’un poisson avant de faire demi-tour (Jonas 2) !

Dieu est plein de grâce, de patience, d’amour. Comme Il a autrefois dirigé son peuple dans la traversée du désert, Il désire aujourd’hui diriger avec amour ses enfants dans le chemin de leur vie : “Je t’instruirai, et Je t’enseignerai le chemin où tu dois marcher ; Je te conseillerai, ayant mon oeil sur toi” (Psaume 32. 8).

Le chemin de Dieu est le meilleur, le plus sûr, car Dieu connaît la fin d’une chose avant son commencement. C’est pourquoi nous pouvons avoir en Lui une confiance to­tale. L’Esprit saint nous sera en aide pour discerner la route que Dieu nous trace avec amour (Romains 8. 26-28).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.