Que faire pour surmonter la jalousie ?


« Cette espérance ne trompe pas, parce que l’amour de Dieu est déversé dans notre cœur par le Saint-Esprit qui nous a été donné. » Romains 5:5

« Eternel, au matin, ma voix se fait entendre, car, dès le point du jour, je me présente à Toi, et puis j’attends … » la Bible, Psaume 5:4

Comment devrions-nous réagir alors que nous sommes tentés par la jalousie ? Rappelons-nous d’abord que la souffrance en soi n’est pas un péché. Mais Dieu nous dit, comme il le dit à Caïn dans ce passage, « si tu agis mal, le péché est tapi à ta porte, et il cherche à te prendre » (Genèse 4.7). C’est précisément là que réside la tentation : la tentation de croire que c’est l’autre personne qui est le problème. La tentation de nous défouler sur elle. Nous devons reconnaître que la jalousie est basée sur un mensonge et sur une illusion. Le mensonge que c’est l’autre qui est le problème, alors qu’il ne fait que déclencher le problème qui est en nous. L’illusion, parce que la jalousie est une voie sans issue.

Nous devons alors relever le défi que Dieu donne à Caïn : « le péché est tapi à ta porte, mais toi, maîtrise-le ! » Nous devons résister et dire : « Non, je ne vais pas aller là ! » Au lieu de cela, nous devons prendre courage pour faire face à la vraie souffrance. Parfois, au moment où nous ressentons la jalousie, nous ne sommes pas encore conscients de quelle est la vraie souffrance. Cela peut commencer par une irritation envers notre prochain, sans que nous en réalisions la raison. Nous pouvons alors prier ainsi : « Seigneur, je suis jaloux. Montre-moi ce qui provoque cette jalousie. » Une fois que nous avons saisi l’enjeu, nous pouvons alors faire face à la souffrance. Nous avons le privilège de pouvoir le faire en nous tournant vers notre Père céleste qui connaît tout et qui a la réponse à nos souffrances. Et c’est là que nous avons la possibilité d’avancer. Au lieu d’entrer dans le chemin sans issue qui va ronger nos os, nous pouvons trouver la consolation, la paix et la réconciliation.

Un autre enjeu est de prier pour la personne qui a suscité notre jalousie. Nous pouvons même prier ainsi : « Merci Seigneur d’avoir donné cette chose à mon frère ou à ma sœur. Cela m’encourage, car si tu peux lui donner cela, tu peux me donner la même chose. » Ainsi, nous choisissons une attitude de foi, et nous pouvons nous attendre à ce que de telles prière soient exaucées. Nous admettons que l’autre personne a reçu l’objet désiré avant nous, mais nous ne nous fermons pas la porte pour recevoir la même chose. La Bible dit que « l’amour n’est point envieux ». (1 Corinthiens 13.4) Ainsi, nous allons surmonter la jalousie en aimant la personne. Nous nous entraînons à cela en priant pour elle et en la bénissant. De cette manière, alors que nous faisons face à notre souffrance, nous allons parvenir à une résolution de la situation, et nous allons retrouver la paix et la confiance. Et c’est ainsi que nous aurons échappé au « monstre aux yeux verts » !

Revenir au préambule

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Cet article, publié dans La Jalousie, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.