Marqués au front


“L’Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque (litt : un thau) sur les fronts des hommes qui soupirent et gémissent à cause de toutes les abominations qui se commettent au-dedans d’elle”. Ézéchiel 9. 4

« Je rendrai ton front comme un diamant, plus dur que le roc. Ne les crains pas, quoiqu’ils soient une famille de rebelles. » La Bible, Ezéchiel 3:9

Dans une vision, Ézéchiel voit sept messagers de Dieu ; six d’entre eux vont exercer le jugement décrété sur Jérusalem ; le septième, “l’homme vêtu de lin” (qui nous parle du Seigneur Jésus – voir Ezéchiel 9:2), est là pour marquer au front ceux qui souffrent de voir toutes les pratiques abominables qui se commettent dans la ville, afin de les préserver de la mort.

La lettre « thau », qui signifie « un signe », est la dernière lettre de l’alphabet hébreu ; elle a la forme d’un X. Comme ce signe est le plus simple de tous, il était employé pour servir de marque, en particulier pour remplacer la signature de ceux qui ne savaient pas écrire leur nom.

Par ce signe, Dieu mettait à l’abri du jugement les quelques fidèles qui restaient à Jérusalem. Aujourd’hui, Dieu reconnaît comme siens ceux qui, par la foi, se mettent à l’abri du jugement en vertu du sacrifice de Christ à la croix. Ils portent la signature de Dieu, ils sont scellés de son Esprit. Les personnes qui nous voient distinguent-elles que nous appartenons à Jésus le Crucifié, mort et ressuscité ?

De même que la lettre « thau » est la dernière de l’alphabet hébreu, la croix est la dernière solution que Dieu offre aux hommes pour les épargner du jugement et leur accorder la vie éternelle. Soyons les porteurs du message de salut que le Seigneur lui-même proclame : “À celui qui a soif, je donnerai, moi, gratuitement, de la fontaine de l’eau de la vie” (Apocalypse 21. 6).

C’est encore le temps d’annoncer l’évangile de la grâce. Sur tous ceux qui l’acceptent et croient, Dieu met une marque qui montre qu’ils lui appartiennent : ils reçoivent le sceau de son Esprit (Ephésiens 1. 13). Ils entrent dans la compagnie des vivants, ils seront épargnés de la mort éternelle : “En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie” (Jean 5. 24).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Marqués au front

  1. espoir hamoni kasuzu dit :

    Merci beaucoup

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.